AccueilDroitMarie Douris : au coeur de la protection de l'enfance

Marie Douris : au coeur de la protection de l'enfance

Fille unique, c’est à Avignon qu’elle fait ses humanités avant de commencer son droit à Aix-en-Provence, attirée par les sciences humaines, l’histoire, la géographie, les relations humaines, mais peu pour les mathématiques. Durant cette période agréable, avec l’envie de toujours parcourir le monde, elle continue à réfléchir quant à sa voie réelle et motivée.

Vie juridiqueDroit Publié le ,

Fille unique, c’est à Avignon qu’elle fait ses humanités avant de commencer son droit à Aix-en-Provence, attirée par les sciences humaines, l’histoire, la géographie, les relations humaines, mais peu pour les mathématiques.
Durant cette période agréable, avec l’envie de toujours parcourir le monde, elle continue à réfléchir quant à sa voie réelle et motivée. Le temps faisant son oeuvre le déclic survient avec la découverte du droit, particulièrement celui des obligations. « Une matière fondamentale au coeur des relations inter personnelles ».
Et puis, souhaitant terminer rapidement son cursus universitaire, elle tutoie avec sa maîtrise le droit des affaires à Aix, avant de rejoindre Lyon 3 en 1994 pour se diriger vers un DEA de droit de la famille. Sa véritable révélation se concrétisera par une thèse sur le droit des enfants atteints du Sida.
Entre droit, psychologie et philosophie, elle comprend aussi qu’elle ne souhaite pas embrasser les carrières d’avocat, ni de magistrat, mais plutôt celle de la recherche. « Se mettre à la recherche et en recherche », insiste-t-elle. Une autre façon d’écrire, sans doute.
Après des collaborations diverses, Clermont-Ferrand, Lyon 2, Lyon 3… elle croise par hasard (mais ce dernier existe-t-il ?) en 2000 la route de la Faculté catholique de Lyon. La rencontre des étudiants, avec un véritable travail de transmission, la conforte dans ses missions de recherche, de colloques à animer et de publications à écrire comme d’encadrement de chercheurs, en parallèle d’un enseignement plus traditionnel en droit de la famille, des obligations… .../...

Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5107 du samedi 28 juin 2014

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?