Marge

A quelques jours de sa probable investiture, Laurent Wauquiez dévoile le volet économique de son mandat à la présidence de la grande région Auvergne Rhône-Alpes. Emploi, formation professionnelle, création d'un campus numérique, sécurité dans les transports et établissements scolaires, défense de la ruralité figurent parmi les dossiers prioritaires. Rien sur le coût. En revanche, le successeur de Jean-Jack Queyranne détaille, au millier d'euros près, les postes qui devront se serrer la ceinture. Réorganisation de la gouvernance et des agences régionales, mutualisation des services, suppression de subventions d'intérêt général ou encore réduction du train de vie des élus et des personnels représenteraient des économies d'un montant de 304,7 M€ sur les six ans de mandat, soit près de 1,5 % du budget global sur la même période. Marge de manœuvre étroite ou manque d'ambition ?

Economie Publié le ,

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

Journal du 16 juillet 2022

Journal du16 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?