AccueilCollectivitésMétropole : laboratoire pour la gestion des données personnelles

Métropole : laboratoire pour la gestion des données personnelles

Territoire pilote du "self data", la Métropole de Lyon accompagne le citoyen au travers des nouveaux usages numériques avec l'expérimentation MesInfos.
Métropole : laboratoire pour la gestion des données personnelles

Collectivités Publié le ,

La collecte et l'usage des données personnelles sont des problématiques quotidiennes pour les internautes qui ne maîtrisent pas toujours l'utilisation qui peut en être faite. Leurs données personnelles sont exploitées par des plateformes numériques sans qu'ils en soient vraiment conscients et informés. Précurseur de l'open Data à l'échelon des collectivités, la Métropole de Lyon a rejoint MesInfos, projet novateur porté par la Fondation internet nouvelle génération (FING). Elle devient l'unique territoire d'expérimentation destiné à rétablir une relation de confiance auprès des utilisateurs en leur permettant de reprendre le contrôle sur leurs données.

Le pilote MesInfos rassemble des organisations détentrices de données, une plateforme nommée Cozy Cloud et un territoire, la Métropole de Lyon donc, pour pour explorer concrètement ce potentiel de self data. « Le projet a été défini avec un cadre juridique clair et bordé sous le regard de la CNIL. Lancé en 2016, il mobilise quinze partenaires autour de propositions nouvelles, créatrices de valeurs pour les usagers et pour l'intérêt général », explique Jean-François Marchandise, délégué général à la FING, entreprise basée sur la prospective des transformations numériques.

Ainsi depuis deux ans, 2 000 personnes ont testé volontairement un nouvel outil numérique leur permettant de devenir maîtres de leurs données personnelles. Celles-ci ont tout d'abord été intégrées dans un cloud géré par la start-up Cozy Cloud dont l'objectif est de créer des ponts entre les différents opérateurs afin de fusionner les données. « En connectant par exemple son compte bancaire à son cloud personnel, l'utilisateur permet à une entreprise qui le prélève chaque mois de connaître sa solvabilité et d'anticiper un impayé », souligne Benjamin André, cofondateur de la plateforme open source Cozy Cloud. Bientôt, chacun pourra maitriser ses identités numériques et contrôler ses données personnelles, mieux se connaître et améliorer sa consommation, contribuer à la production de connaissances collectives en choisissant de partager certaines données, tester de nouveaux services et de nouveaux usages. « La donnée personnelle présente des enjeux essentiels en matière de service et de rendu aux usagers, mais aussi en matière de développement économique grâce aux innovations créées à partir de ces données », affirme le président de la Métropole de Lyon David Kimelfeld.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?