AccueilCultureMaison de la Danse de Lyon : Pierre Martinez directeur par intérim

Maison de la Danse de Lyon : Pierre Martinez directeur par intérim

Pierre Martinez s’est fait une spécialité de directeur par intérim, le rôle qu’il va jouer pendant six mois à la Maison de la Danse à Lyon, à la demande des tutelles, en attendant la nomination prochaine d’une ou d’un nouveau directeur à la rentrée.
Maison de la Danse de Lyon : Pierre Martinez directeur par intérim
© Romain Tissot - Maison de la Danse - Pierre Martinez assure l'interim à la Maison de la Danse suite au départ de Dominique Hervieu nommée directrice de la culture de Paris 2024

Culture Publié le ,

Dans une autre vie, Pierre Martinez a été comédien et metteur en scène. Mais aujourd’hui, c’est un tout autre texte qu’il joue ! Depuis quelques années déjà, il est passé de l’autre côté de la barrière. Et il s’est fait une spécialité : celle de directeur par intérim.

Devenu orfèvre des transitions réussies, il n’a pas choisi ce rôle, ce sont plutôt les circonstances qui l’ont produit. "Cela s’est présenté dans mon parcours explique-t-il, et j’en tire un bilan très positif, c’est une manière de se challenger, un précipité. Il faut garder une forme d’humilité. Ça donne également un sentiment fort de se sentir utile de manière très pragmatique", explique-t-il.

"Maintenir l'élan" de la Maison de la Danse

En effet, avant d’arriver à Lyon, il a dû démêler des situations autrement plus complexes, telle la transition du CCN de Roubaix au départ d’Olivier Dubois, ou encore celle du CNDC d’Angers plus récemment. Avant cela, il a été directeur-adjoint du CDN de Sartrouville, directeur de projets danse et cirque pour Marseille-Provence 2013, capitale européenne de la culture.

Il pilote, entre autres, le projet du GR 13, réalisé avec des artistes marcheurs. Ce Toulousain d’origine était auparavant à la Maison de la culture - Scène nationale d’Amiens et au théâtre du Gymnase à Marseille. Il aborde sa mission de six mois à la Maison de la Danse, à la demande des tutelles, en attendant la nomination prochaine d’une ou d’un nouveau directeur à la rentrée de septembre avec une grande sérénité.

Une mission qui consiste "à maintenir l’élan et se mettre au service de l’équipe, des partenaires et des projets".

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?