Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Madelijn Vervoord - directrice de l'hôtel InterContinental Lyon - Hôtel Dieu

le - - Homme ou femme de la semaine

Madelijn Vervoord - directrice de l'hôtel InterContinental Lyon - Hôtel Dieu

C'est en juin que l'hôtel 5 étoiles ouvrira ses portes sur le site du Grand Hôtel Dieu à Lyon. Depuis près d'un an, sa directrice prépare ce grand rendez-vous pour un établissement déjà emblématique entre Rhône et Saône.

« Ce nouvel établissement d'InterContinental Hotels Group garde une cohérence avec les 5 autres hôtels que nous possédons en France (ndlr : deux à Paris, un à Bordeaux, Cannes et Marseille) puisque tous sont implantés dans des sites historiques exceptionnels » explique Madelijn Vervoord directrice de l'hôtel InterContinental Lyon - Hôtel Dieu, qui dirigeait auparavant son homologue de la citée phocéenne depuis 2012.

D'origine néerlandaise, elle a d'abord travaillé 8 ans à l'InterContinental Paris Le Grand, pour en devenir la directrice en 2008. En février 2017, elle est promue directrice générale régionale du groupe pour Marseille, Bordeaux et Lyon. Elle supervise depuis un an la fin des travaux de l'hôtel lyonnais. A un mois de l'ouverture, s'entame une phase de tests et de rodage en tout genre ainsi que la finalisation du recrutement (150 personnes au total).

Ces emplacements de premier choix remontent à la période d'après-guerre lorsque le groupe était une filiale de la compagnie aérienne américaine Panam (aujourd'hui disparue) et qui implantait des hôtels de luxe dans la plupart des villes desservies par une compagnie pionnière dans vols longs courriers.

Notons quand même une entorse au cahier des charges du groupe passé sous pavillon britannique qui n'ambitionne pas d'étoiles pour son restaurant, l'Epona, à l'inverse des 5 autres établissements. « Nous avons fait ce choix en raison de l'offre pléthorique déjà existante à Lyon et nous ne voulions pas priver notre clientèle de découvrir les très bonnes tables aux alentours. Toutefois, notre chef Mathieu Charrois (passé par Troisgros notamment) proposera une carte gastronomique avec un bon rapport qualité prix car nous voulons ouvrir le restaurant aux Lyonnais » explique la directrice.

C'est aussi la première fois en France qu'un Intercontinental sera intégré à un complexe plus grand, en l'occurrence le site du Grand Hôtel Dieu. « Nous avons dû nous adapter par rapport à nos voisins, notamment en matière d'accès et de sécurité. Je pense par exemple à la coupole Soufflot de 32 mètres de haut, au-dessous de laquelle notre bar, deviendra l'un des lieux de passage incontournable de la cité.

L'hôtel de luxe qui devait ouvrir initialement fin 2018, peaufine donc la préparation de son ouverture pour début juin. Le chantier aura duré 4 ans pour aménager un peu plus de 13 000 m2 ; 109 chambres, 35 suites dont une présidentielle et une 5 étoiles. L'hôtel proposera aussi 12 salles de réunion et une salle plénière.




Julien THIBERT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer