AccueilGastronomie / VinsMâcon : le concours des grands vins de France

Mâcon : le concours des grands vins de France

Sur l'axe Bourgogne-Vallée du Rhône, Mâcon est l'une des étapes essentielle de la viti-viniculture hexagonale. Ce n'est pas son concours des grands vins de France, 65e édition cette année, qui pourrait le démentir.
Mâcon : le concours des grands vins de France
© Michel Godet 2019 - 2 212 dégustateurs au 65e Concours des grands vins de France de Macon A gauche, deux des plus anciens dégustateurs, Paul Ohms (Allemagne) depuis 1979 et Bernard Morisot (Marne) depuis 1974 ! A droite, Eric Rosaz et Bernard Delaye

Art de vivreGastronomie / Vins Publié le ,

Un concours qui cette année encore, parallèlement au salon des vins qui s'est déroulé au Parc des expositions, a accueilli 2 212 dégustateurs professionnels ou amateurs avertis répartis (dont 210 étrangers venant de 22 pays) en 555 tables pour déguster plus de 9 000 échantillons, dont 55% de vins rouges. Le record des dix dernières années étant de 11 408 en 2010. Notons au passage que, pour la première fois, 414 IGP étaient représentés. Dans l'ordre, les Bordeaux, la Vallée du Rhône et la Bourgogne ont dépassé les 1 000 échantillons présentés.

Au-delà de cette dégustation grandiose, de ses plus de 100 commissaires et bénévoles, de ses trois flacons référencés par échantillon présenté (soit 27 500 bouteilles !), c'est à une organisation sans faille à laquelle une fois encore nous avons assisté, sous la houlette vigilante de Bernard Delaye, président du comité d'organisation. Ce dernier qui avait invité cette année à ses côtés Eric Rosaz, délégué général d'Inter-Rhône.

Cette grande messe du vin, accompagnée de diverses festivités (Confrérie Saint-Vincent, repas vignerons, salon agricole…) a pour vocation de sélectionner les meilleurs échantillons présentés et de leur décerner des médailles en or, argent ou bronze, récompensant la qualité des vins et implicitement le travail des viticulteurs. Il est vrai que commercialement, une médaille est toujours la bienvenue surtout lorsqu'elle est en or.

Cette édition 2019 a ainsi médaillé près de 30% des échantillons présentés (2 678 précisément), soit un chiffre en légère baisse par rapport à 2018. Le Bordelais ayant obtenu 508 médailles, la Vallée du Rhône 362 et la Bourgogne 335. Des chiffres en corrélation cependant avec le nombre de flacons présentés.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?