AccueilCultureExpositionArt contemporain / MAC : de Lyon à Los Angeles

Art contemporain / MAC : de Lyon à Los Angeles

Le Musée d'art contemporain de Lyon présente actuellement deux expositions simultanées qui invitent les visiteurs à découvrir d'une part la scène artistique et littéraire américaine de Los Angeles, et d'autre part « Frigo » : un collectif d'artistes fondé à Lyon en 1978.
Paul Mc Carthy, " King of France " (1983), Elac-Lyon
Paul Mc Carthy, " King of France " (1983), Elac-Lyon

CultureExposition Publié le ,

Découvrir l’art contemporain américain dans l’exposition « Los Angeles, une fiction » est un réel plaisir car l’agressivité et le misérabilisme si courant dans la plupart des grandes expositions actuelles d’art contemporain sont ici exceptionnels !

Au-travers d’images et de textes, 34 artistes et 84 auteurs remettent en question la silhouette de leur ville en insistant sur l’ambiguïté qui existe entre le mythe de Los Angeles, ville complexe, tentaculaire et glamour, et la réalité plus dure qui cache ses problèmes de racisme etd’immigration, de misère aussi, sous des images idéalisées produites par Hollywood.

De générations différentes, artistes majeurs (John Baldessari) ou plus jeunes (Ryan Trecastin), auteurs anciens ou contemporains, tous abordent la ville en la fabriquant telle qu’ils la rêvent, « créative, bouillonnante et emblématique de l’esprit américain de la côte ouest ». Au fil des salles, les images et les feuillets présentés côte-à-côte engendrent un dialogue si vivant que le parcours semble trop court ! Le Tractor (2003-2005), une sculpture en aluminium de Charles Ray - Shared Borders (2016) de Brian Calvin - la grande sculpture en polystyrène vert monté sous plexiglas Green Grey Michael Jackson (2003) - Newz ! (2016) : trois gouaches sur toile aux motifs géométriques de Math Bass… Autant d’œuvres témoins de la richesse de la création artistique à Los Angeles.

« Frigo Génération 78/90 » se déroule sur un autre registre. L’exposition, riche en affiches, photographies, vidéos et documents d’archives, raconte aux visiteurs l’intense activité créatrice de ce creuset d’artistes venus de tous les horizons pour travailler ensemble à Lyon : des plasticiens, chorégraphes, poètes, comédiens, écrivains, musiciensà l’énergie débordante qui, collectivement, ont participé à une aventure artistique singulière. En tentant de répondre au credo du groupe : « comment être créatif, actif et économiquement indépendant », l’exposition plonge le public au cœur de la culture alternative européenne des années 80. Au troisième étage du musée, dans une ambiance tamisée, le visiteur peut voir une reconstitution fidèle de leur radio pirate Radio Bellevue - Tabona (1983) de Régine Chopinot - King of France (1983), une vidéo mémorable de Paul McCarthy - un détail de la vidéo scandaleuse Good bye MisterClean ! présentée en février 1984 au Musée d’art moderne de la Ville de Paris… Les artistes Olivier et Lola Gonzales, tous deux artistes résidents au MAC, ont été invités à exposer leurs vidéos parallèlement aux deux expositions.

Une manifestation ouverte au grand public qui appréciera la scénographie réussie de cette exposition bien documentée.

Musée d’Art contemporain de Lyon, jusqu’au 9 juillet

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?