AccueilEconomieLyonbiopôle défend son rang

Lyonbiopôle défend son rang

Depuis trois ans, le pôle de compétitivité santé Lyonbiopôle a labellisé 183 projets
Lyonbiopôle défend son rang
Photo D.R. - Florence Agostino Etchetto, Directeur Général et Philippe Archinard, Président de Lyonbiopôle.

Economie Publié le ,

Lancé en 2005 par 6 membres-fondateurs, Lyonbiopôle compte, à mi-2016, 197 adhérents (5 grands groupes, 176 PME & ETI, 16 centres de compétences). Cette augmentation significative résulte de la mise en œuvre de son plan stratégique, lancé il y a 3 ans. "Cette croissance s'explique aussi par notre ouverture à de nouveaux métiers. Nous sommes passés des maladies infectieuses à un pôle santé global avec des disciplines exclues à l'origine", explique Philippe Archinard, président de Lyonbiopole.

Depuis sa création, le pôle (3,2 M€ de budget en 2015, 22 salariés) a labellisé 183 projets pour un montant global de 870 M€ de financement qui ont généré 654 emplois directs, 18 nouvelles start-ups et 94 produits sur le marché.
Par ailleurs, les entreprises adhérentes du pôle ont réalisé, depuis 2013, 34 levées de fonds privés en Rhône-Alpes pour un montant global 413 M€, dont les plus récentes concernent Maat Pharma et Enyo Pharma.

En plus de soutenir l'émergence et le développement de projets innovants, Lyonbiopôle accentue ses propositions en matière de formation. "Nous avons lancé pour les salariés travaillant dans le secteur de la santé une formation "immersion dans le développement des produits de santé (IDPS) en partenariat avec l'Université Lyon 1 et la Fondation de l'Université de Lyon", rappelle Florence Agostino Etchetto, directrice générale de Lyonbiopôle.

Un pôle qui multiplie également les initiatives pour donner à ses adhérents de la visibilité à l'international (marchés européens, nord-américains et asiatiques) et maintenir sa position de 1er pôle mondial de compétitivité dans le domaine de la santé.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?