AccueilCollectivitésLyon : une "climatisation géante" pour rafraichir 300 000 m2 de bureaux à Gerland

Lyon : une "climatisation géante" pour rafraichir 300 000 m2 de bureaux à Gerland

La centrale de production de froid bas carbone de Lyon Gerland est une sorte de climatisation géante qui va rafraîchir, grâce aux eaux du Rhône, 300 000 m2 de locaux du quartier d’affaires de Gerland. Explications.
Fanny Dubot, maire du 7e arrondissement; Sylvie Jéhanno, P.D.-G. Dalkia ; Barbara Falk, Directrice Auvergne-Rhône-Alpes banque des Territoires ; Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon, lors de l'inauguration de la centrale de froid de Lyon Gerland.
© Eric Séveyrat - Fanny Dubot, maire du 7e arrondissement; Sylvie Jéhanno, P.D.-G. Dalkia ; Barbara Falk, Directrice Auvergne-Rhône-Alpes banque des Territoires ; Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon, lors de l'inauguration de la centrale de froid de Lyon Gerland.

Collectivités Publié le ,

C’est un emplacement inattendu qui a été choisi à Lyon Gerland par Dalkia et la Métropole de Lyon, pour installer une centrale de production de froid, une friche industrielle invisible depuis la surface, les sous-sols d’une usine Michelin fermées dans les années 80.

Le tout est aujourd’hui situé sous le skate-park indoor, lui-même au cœur du parc de Gerland. Seul un petit édicule permettant l’accès des équipes de Dalkia reste visible en surface. Il sera même intégré sous une rampe du skate park.

Les sous-sols sont actuellement réutilisés pour un tiers de leur surface, pour accueillir l’unité de froid, ce qui laisse possibles de futurs développements, passant d’une puissance de 12 MWH actuels à 20 MW à l’avenir.

Centrale de froid : comment ça marche ?

Le principe : les équipes de Dalkia puisent à quelques mètres de profondeur l’eau dans les nappes d’infiltration du Rhône (le fleuve est à 300 mètres de la centrale).

L’eau, déjà plus froide que dans le lit du fleuve, est refroidie dans la centrale par des "groupes froids" (principe du réfrigérateur) à 5 degrés et introduite dans le réseau du quartier spécialement créé d’une longueur de 4,2 km. L’eau qui retourne dans le Rhône reste à une température inférieure à celle du lit du fleuve,

« Alors que de très nombreux systèmes de climatisation à Lyon plongent directement dans la nappe phréatique, déplore le directeur général de ELM (la filiale de Dalkia spécialisée dans les réseaux), ce qui la réchauffe jusqu’à atteindre 25 à 27 ° en plein été ! ».

La centrale de Gerland permet aussi de stocker du froid sous forme de glace pour pallier les pics de consommation au plus fort des canicules.

En hiver, la centrale va fonctionner au ralenti et alimentera quelques structures qui ont des besoins de froid comme les data centers, les laboratoires... (la centrale de la Part-Dieu fournit le centre commercial en froid y compris en hiver).

Deuxième centrale de froid à Lyon

L’installation, en service depuis le 5 septembre, desservira le pôle de formation Agracole, le LOU Rugby, l’Agence nationale de sécurité sanitaire, le centre international de recherche contre le cancer (CIRC), le centre de formation de l’OMS (en 2023) : en tout 300 000 m2 de bureaux et de locaux tertiaires seront rafraichis par la deuxième centrale de froid de la Métropole après celle de La Part-Dieu (Mouton-Duvernet, inaugurée en 2019).

"Nous espérons bien raccorder un jour la Halle Tony-Garnier à notre réseau", lança lors de l’inauguration, le directeur général de ELM, filiale de Dalkia à l’adresse de la maire du 7e arrondissement, Fanny Dubot.

L’investissement sur cette unité de production s’élève à 18,5 M€ financés par la Banque des Territoires (caisse des dépôts et consignations). "Cette somme sera remboursée sur la durée par les abonnements des clients utilisateurs, précisa la directrice régionale de la Banque des Territoires, Barbara Falk. La centrale de Gerland s’inscrit dans un plan réseaux chaleur/froid ambitieux de 287 M€ sur la Métropole, on passe de 80 km à 175 km. Cela participe des objectifs de souveraineté et de transition énergétique de la Caisse des dépôts."

"La production de chaleur représente 50% des énergies en France"

La Métropole de Lyon a confié à Dalkia, elle-même filiale d’EDF (18000 salariés), l’exploitation en DSP (délégation de service public) de la centrale de froid. Dalkia gère des réseaux de froid mais aussi de chaleur. "La production de chaleur représente 50% des énergies en France, explique la P.D.-G. de Dalkia, Sylvie Jéhanno, que ce soit pour l’eau chaude, le chauffage ou la vapeur industrielle… A chaque fois qu’on se connecte sur un réseau de chaleur, on substitue une chaudière gaz ou fioul. Ici à Lyon on produit de la chaleur à 65% à partir d’énergies renouvelables. Pour le froid on arrive à des rendements multiplicateurs, pour 1 KWH utilisé pour produire le froid, on émet 5 KWH de froid alors qu’une unité collective classique ne produit que 1,5 à 3 KWH."

Réduction des coûts pour les entreprises

L’opération de Gerland a été particulièrement rapide dans son exécution. Le président de la Métropole, Bruno Bernard, de souligner que le projet a été voté en décembre 2020, et qu’il est inauguré moins de 2 ans plus tard : "C’est un projet assez extraordinaire de coopération « à la Lyonnaise » de tous les partenaires qui va permettre d’économiser annuellement l’équivalent de la consommation énergétique de 500 logements, en consommant trois fois moins d’électricité que dans un procédé classique de climatisation, avec un coût fixe à cinq ans. C’est un service dans lequel les entreprises vont trouver leur intérêt […] mais avant d’avoir du froid, il faut éviter d’en avoir besoin, ajouta Bruno Bernard, en ayant un bâti bien isolé qui permettent de s’en passer, ce à quoi nous travaillons aussi avec la Métropole."

Pour les entreprises , se raccorder à un réseau de froid ou de chaleur, permet de couvrir environ 90 % des mesures d’économie de CO2 contenues dans le « décret tertiaire » qui incite les professionnels à la sobriété.

© Eric Séveyrat / Bruno Bernard président de la Métropole de Lyon, Jérôme Aguesse, directeur régional Dalkia Centre-Est et Sylvie Jéhanno, P.D.-G. de Dalkia.

Lancer le diaporama11 photos

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?