AccueilServicesLyon, terre hospitalière pour l'école de santé des armées

Lyon, terre hospitalière pour l'école de santé des armées

Née sous son nouveau nom le 1er juillet 2011 et héritière des deux écoles de Lyon et Bordeaux, l’Ecole de Santé des Armées de Lyon-Bron réunit aujourd’hui sur un seul site l’ensemble des futurs médecins militaires qui exerceront sous les drapeaux de l’armée française.

EconomieServices Publié le ,

Quelque 120 étudiants incorporent chaque année l’école avant de rejoindre, au terme de leurs études, l’un des établissements propres du service de santé des armées, en tant que médecin ou pharmacien. A partir de 2016, l’école de Lyon-Bron doit également accueillir l’Ecole du personnel paramédical des armées, installée à Toulon pour le moment. Le choix de Lyon pour héberger l’établissement unique de formation n’est pas le fruit du hasard. L’histoire commune de l’Ecole de Santé des Armées et de la capitale des Gaules remonte à la deuxième moitié du XIXe siècle. Initialement baptisée Ecole Impériale du Service de Santé militaire, cette institution était installée à Strasbourg. Mais en 1870, lorsque la cité alsacienne est prise par les Prussiens, une nouvelle école est construite à Lyon.

DES MÉDECINS FORMÉS COMME LEURS CONFRÈRES DU CIVIL MAIS AVEC UNE FORMATION MILITAIRE

Elle voit le jour en 1894, sur l’avenue Berthelot (dans les bâtiments de l’actuel Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation), où elle restera hébergée jusqu’en 1981, année de son transfert sur son site actuel de Bron /…/


Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5115 du samedi 23 août 2014

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?