AccueilActualitéLyon : pourquoi les laboratoires d'analyse médicale sont-ils en grève ?

Lyon : pourquoi les laboratoires d'analyse médicale sont-ils en grève ?

Les laboratoires d'analyse médicale sont en grève, à Lyon comme en France, jusqu'à la fin de la semaine. En cause : un désaccord profond avec l'Etat sur le financement de la biologie médicale pour les prochaines années.
Les biologistes sont en grève du 1er au 3 décembre pour manifester contre la baisse de leurs financements.
© Pixabay - Les biologistes sont en grève du 1er au 3 décembre pour manifester contre la baisse de leurs financements.

Actualité Publié le ,

Du 1er au 3 décembre, les patients pourront difficilement bénéficier d'analyses en laboratoire de biologie médicale. Les biologiste sont en grève, pour la deuxième fois cet automne.

L'objet de leur colère : l'inflexibilité de l'Etat et de l'Assurance maladie qui demandent aux biologistes un effort financier de près de 1,3 milliard d'euros jusqu'en 2026. Les syndicats, eux, proposent une économie réduite de moitié, à 685 millions, dont 250 millions d'euros d'économies sur l'année 2023 comme demandé par l'Etat.

Marcy-l'Etoile : les tests Covid-19 portent la croissance de bioMérieux

Concrètement, ces économies passeraient par une baisse d'un ou deux centimes - en fonction du scénario retenu - par acte de biologie médicale. Soit une baisse des financements perçus par les laboratoires. Ces discussions s'intègrent dans le cadre du projet de Loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS).

La guerre des chiffres entre biologistes et Assurance maladie

Un premier mouvement de grève s'était déroulé le 14 novembre, réunissant plus de 95% des laboratoires, selon les syndicats. Cela n'avait cependant pas abouti à plus d'avancées entre l'Etat et la profession de biologie médicale. Le premier s'appuie sur les chiffres d'affaire records des laboratoires générés par les dépistages depuis le début de l'épidémie de Covid-19 en 2020, pour justifier la demande d'économies.

Les laboratoires, eux, estiment ces chiffres "trompeurs". "Sur la période de la crise, le résultat net a "bondi" à 16% en moyenne en période de crise quand il est de 12% en période normale, nuance l'Alliance de la biologie médicale. Nous n'avons jamais nié que notre chiffre d'affaires a été exceptionnel (il ne prend pas en compte les coûts des laboratoire, Ndlr). Mais c'est le résultat direct de la politique du quoi qu'il en coûte en matière de dépistage. Nous sommes prêts à accepter une contribution exceptionnelle au titre de notre activité Covid".

Aujourd'hui, les biologistes estiment que l'Assurance maladie"joue la montre" en ne donnant pas suite à leur proposition autour de 685 millions d'euros économisés d'ici 2026.

Une menace sur la pérennité des emplois ?

Les syndicats des biologistes libéraux estiment que la demande de l'Etat entraînerait la disparition des "petits" laboratoires, qui ne pourraient pas maintenir leur activité avec une baisse de leurs revenus.

"Les quatre organisations syndicales ont alerté l'Assurance maladie sur la mise en péril de la profession en cas de coup de rabot supérieur à leur proposition. Elles expriment leur inquiétude sur la pérennité du maillage territorial, des emplois, de la qualité des soins", lance l'Alliance de la biologie médicale (ABM), qui fédère l'ensemble des acteurs de la biologie médicale française.

Pour l'instant, les négociations semblent au point mort, alors que Thomas Fatôme, directeur-général de la Caisse nationale de l’assurance-maladie (Cnam), négocie aussi avec les médecins généralistes sur la tarification de leurs consultations. Médecins généralistes qui font, eux aussi, grève les 1er et 2 décembre.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 04 février 2023

Journal du04 février 2023

Journal du 28 janvier 2023

Journal du28 janvier 2023

Journal du 21 janvier 2023

Journal du21 janvier 2023

Journal du 14 janvier 2023

Journal du14 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?