AccueilEconomieLyon People résiste aux assauts de la presse en ligne

Lyon People résiste aux assauts de la presse en ligne

En 15 ans, le groupe Lyon People a adopté un positionnement de niche qui lui permet d'afficher des résultats à l'équilibre et de résister aux assauts de la presse en ligne.
Lyon People résiste aux assauts de la presse en ligne
Photo Fabrice Schiff - Nicolas Winckler et Marc Polisson, co-fondateurs de Lyon People, entourés d'une partie de l'équipe du magazine

Economie Publié le ,

En 2001, à la sortie de son premier numéro imprimé, l'événement secoue le microcosme politique et économique local. Pour la première fois, un magazine ose jouer la carte des photos légendées prises lors de soirées et autres manifestations publiques. "LyonPeople est né avec l'an 2000 et l'émergence d'internet. Au départ, nous n'avions pas envisagé l'impression, nous voulions développer une plateforme avec des photos de soirées lyonnaises dans un esprit potache ", se souvient NicolasWinckler, co-fondateur du titre et directeur de la publication.

Très vite, l'imprimé s'impose. " Nous avons senti l'intérêt des lecteurs et des annonceurs pour ce type d'information. Au regard des rentrées publicitaires générées par ce premier essai, supérieures à ce que nous avions pu faire en presque un an sur le Net, nous n'avons plus jamais renoncé au print ", renchérit Marc Polisson, co-fondateur et rédacteur-en-chef.

Après deux années de flottement et une levée de fonds en 2003 marquée notamment par l'investissement et l'arrivée de la journaliste Françoise Petit, le duo d'entrepreneur " Marco et Nico ", comme ils se présentent toujours, commence à renouer avec le succès. Désormais, le Groupe LyonPeople (10 salariés permanents) réalise 1,4 M€ de chiffre d'affaires par an (1,1 M€ de CA provenant des recettes publicitaires et de la vente de reportages photos événementiels dans le magazine, le reste provenant des recettes générées par 8 guides thématiques complémentaires).

Distribué en 2 jours sur 1 200 points " sélectifs " sur Lyonintra-muros et le grand Ouest lyonnais, de Sainte-Foy-lès-Lyon à Villefranche-sur-Saône, LyonPeople (20 à 25 000 exemplaires) bénéficie d'un fort capital sympathie, en particulier auprès de ces " lecteurs / consommateurs ", selon la définition de NicolasWinckler. " Nous savons qu'il est attendu : en 8 jours, nous sommes généralement en rupture de stock ", souligne-t-il.
Car il ne s'agit pas seulement de prendre des photos. " Nous avons un univers très défini, un ton propre. Nos photographes ont un savoir-faire singulier et une attitude adaptée à ce type d'événements. En complément, nous tenons à notre rédaction professionnelle, faite de belles plumes et de très bons
contributeurs ", analyse le rédacteur-en-chef à la tête d'une équipe d'une vingtaine de personnes (1 journaliste et 1 photographe salarié, 10 journalistes et 10 photographes pigistes).

Pour se diversifier, Lyon People édite également 8 guides thématiques par an, qui vont des terrasses lyonnaises à une communauté concentrée autour d'un village. " C'est l'occasion de fédérer des annonceurs très locaux pour des guides à forte valeur ajoutée ", précise Nicolas Winckler. L'éditeur propose, tous les ans, un numéro " exceptionnel qui bat chaque année des records " en juin, soit sur une thématique approfondie, soit dans une approche patrimoniale et historique d'un lieu donné. Après la place Bellecour ou les secrets d'Ecully, Lyon People travaille, à l'occasion des 150 ans du 6e arrondissement de Lyon, sur un spécial Avenue Foch. " Nous avons déjà lancé des appels à témoins entre les numéros 1 et 67 de l'avenue. Nous commençons à recevoir des témoignages et des anecdotes passionnantes. Ce numéro promet de belles surprises ", annonce Marc Polisson.

Après 15 ans d'activité, le duo reste enthousiaste et rêve toujours d'exporter son concept dans d'autres villes françaises. " Il repose sur notre gestion bicéphale et implique que nous soyons très présents. Nous aimerions développer un jour une forme de franchise ", souligne Nicolas Winckler.

En attendant de trouver la formule idéale, Lyon People se renouvelle. Sans délaisser son format actuel, il se lance dans un grand lifting du magazine, visible à partir du 1er janvier 2017, et travaille sur une nouvelle version de son site Internet, mis en ligne au 1er décembre. " Même si le papier reste notre référence, nous avons de plus en plus de connexions sur notre site. Nous devions le faire passer en responsive pour qu'il puisse s'adapter à la lecture sur mobile et tablette. Désormais, les contenus seront édités chronologiquement pour plus de visibilité ", conclut-il.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?