Fermer la publicité
Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

Lyon / Numérique : avec 100 salariés recrutés en trois ans, Soluxan veut continuer à grandir

Publié le - - Economie

Lyon / Numérique : avec 100 salariés recrutés en trois ans, Soluxan veut continuer à grandir
Photo DR - Romain Jacon et Cle?ment Didier, co-dirigeants de Soluxan

Spécialisée dans les services informatiques, l'entreprise créée à Lyon par Romain Jacon et Clément Didier ouvrira au moins deux agences dans d'autres métropoles de l'Hexagone dès cette année.

Tout juste trois ans après sa création, Soluxan vient déjà de franchir le cap des 100 salariés. Une croissance exponentielle pour cette entreprise du service du numérique qui réalise 7 millions d'euros de chiffre d'affaires, bien qu'elle ait pour le moment concentré ses efforts de développement sur le secteur Rhône-Alpes, où sont implantés 95 % de ses clients. Toutefois, Soluxan compte bien dupliquer son modèle dans toute la France très rapidement.

Pour cela, Romain Jacon et Clément Didier, ses dirigeants, programment au moins deux créations d'agences en 2021. "Nous souhaitons ouvrir rapidement quatre villes, dont au moins deux dès cette année, confirment-ils. Nous cherchons des directeurs d'agences qui ont la même vision que nous pour développer leur territoire en s'appuyant sur notre modèle."

"Notre modèle est transposable en Europe"

Paris, Marseille, Lille et Nantes sont dans le viseur. A plus long terme, Ils souhaitent affiner leur maillage territorial et même déborder des frontières de l'Hexagone. "Notre modèle est transposable en Europe, notamment dans les pays de langue anglaise et en Suisse", assurent-ils.

Pour assurer son développement Soluxan a fait le choix de la transversalité des métiers de l'IT. "Nous faisons aussi bien du développement que de l'infrastructure", expliquent les deux créateurs de l'entreprise.

Ce positionnement a séduit une clientèle de grands comptes, alors que Romain Jacon et Clément Didier pensaient initialement intéresser en premier lieu des PME. "Nous avons la capacité de chasser le marché en fonction du cahier des charges de nos clients et 90 % de nos collaborateurs sont des seniors qui ont quitté leur société pour nous rejoindre, analysent-ils. De ce fait, lorsque nous avons invité les grands comptes à nous tester et à nous challenger sur un cahier des charges, nous leur avons prouvé que notre réponse était qualitative et compétitive."

Fidéliser les collaborateurs, éviter le turn-over

Porté par cette dynamique, Soluxan s'est implanté dans tous les univers : industrie, médical, édition de logiciels, services… Pour relever ce défi, l'entreprise a recruté très rapidement, passant de 20 salariés en 2018 à 50 en 2019 et 100 fin 2020. Cette progression devrait se poursuivre cette année, avec une cinquantaine de recrutements.

"Notre modèle est basé sur la fidélisation de nos collaborateurs. Nous avons fait le choix d'une marge moins importante que la concurrence, pour éviter le turn-over, affirment Romain Jacon et Clément Didier. C'est ainsi que nous avons grandi et que nous allons continuer de le faire."




Jacques DONNAY
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer