AccueilCollectivitésLyon : le Sytral va augmenter le taux du versement mobilité, les entreprises devront payer plus

Lyon : le Sytral va augmenter le taux du versement mobilité, les entreprises devront payer plus

Dans la Métropole de Lyon et l’Est lyonnais, le taux de cette contribution locale versée par les entreprises au Sytral passe de 1,85 % à 2 %.
Lyon : le Sytral va augmenter le taux du versement mobilité, les entreprises devront payer plus
DR - Les nouveaux taux du versement mobilité entreront en vigueur le 1er juillet 2022.

Collectivités Publié le ,

Pour poursuivre le développement du réseau et mettre en œuvre le plan de mandat "Destinations 2026", le Sytral, renommé Sytral Mobilités, a décidé d’augmenter les taux du versement mobilité. En tenant compte du potentiel fiscal et de la densité de population, cinq strates ont été établies sur le périmètre géographique de l’établissement public : 2 % pour la Métropole de Lyon et la Communauté de Communes de l’Est Lyonnais, 0,80 % pour la Communauté de Communes de la Vallée du Garon, 0,60 % pour la Communauté d’Agglomération Villefranche Beaujolais Saône et la Communauté de Communes du Pays de l’Ozon, 0,55 % pour les Communautés de Communes Beaujolais Pierres Dorées, du Pays de l’Arbresle, du Pays Mornantais et des Vallons du Lyonnais, et 0,50 % pour la Communauté d’Agglomération de l’Ouest Rhodanien et les Communautés de Communes des Monts du Lyonnais et Saône Beaujolais. Ces nouveaux taux s’appliqueront à compter du 1er juillet 2022.

30 M€ de recettes annuelles supplémentaires pour le Sytral

Acquitté par toutes les entreprises publiques et privées de plus de 11 salariés, le versement mobilité, premier poste de recettes de Sytral Mobilités, représente 40 % du budget. "L’évolution des taux va générer 30 M€ de recettes supplémentaires par an", souligne Bruno Bernard, président du Sytral Mobilités qui rappelle que "la quasi-totalité des grandes métropoles françaises ont fixé le taux du versement mobilité au maximum autorisé par la loi, c’est-à-dire à 2 % (Nice, Bordeaux, Lille, Rennes, Aix-Marseille, Strasbourg…). Avec un taux de 1,85 %, la Métropole de Lyon était jusqu’ici une exception, alors qu’il s’agit du réseau le plus utilisé en dehors de l’Ile-de-France avec plus de 300 voyages par an et par habitant en moyenne et qu’un développement conséquent de l’offre est attendu dans les prochaines années avec le T6 Nord, le T9, le T10, le BHNS…".

"Les entreprises consultées n’ont rien trouvé à redire sur l’instauration de nouveaux taux compte tenu du développement de l’offre", confirme Béatrice Vessiller, 6e vice-présidente de Sytral Mobilités.

RER à la lyonnaise, le Sytral se positionne

Lors du dernier conseil d’administration, les élus ont également indiqué avoir adressé un vœu à la Région Auvergne-Rhône-Alpes portant sur l’intégration tarifaire TCL/TER et le développement du réseau ferroviaire. "Nous souhaitonsaccélérer la construction du futurréseau de RER de l’aire métropolitaine pour qu’une offre cadencée à 15 min se développe rapidementpartout où c’est possible", fait valoir le 1er vice-président Jean-Charles Kohlhaas.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?