AccueilCollectivitésLyon : le cours Charlemagne pourrait devenir piéton aux abords du centre commercial Confluence

Lyon : le cours Charlemagne pourrait devenir piéton aux abords du centre commercial Confluence

La Métropole et la Ville de Lyon vont expérimenter pendant trois mois la piétonnisation du cours Charlemagne (Lyon 2e) entre la rue Montrochet et le quai Antoine Riboud. Avec le prolongement de la ligne de tramway T2 entre Perrache et le sud du quartier Confluence, les mobilités sont à repenser.
Lyon : le cours Charlemagne pourrait devenir piéton aux abords du centre commercial Confluence
Capture d'écran Google maps Streetview - Le cours Charlemagne entre l'Hôtel de Région et le centre commercial Confluence à Lyon.

Collectivités Publié le ,

La Métropole et la Ville de Lyon ont annoncé lundi 30 novembre leur volonté d'expérimenter pendant trois mois la piétonnisation du cours Charlemagne (Lyon 2e) entre la rue Montrochet et le quai Antoine Riboud, et ce à compter de la mise en service du tram T2.

La prolongation de cette ligne de tramway est à l'origine de la réflexion, posant la question du partage de l'espace entre transports en commun, véhicules légers et piétons dans un secteur très fréquenté. Un bureau d'études mandaté par la Métropole de Lyon a examiné le futur fonctionnement du carrefour Charlemagne/Montrochet, au sud de l'hôtel de Région. Sa conclusion : une piétonnisation de cette portion du cours Charlemagne semble la mesure la plus pertinente afin d'éviter le conflit d'usage entre tramway, piétons et voitures.

Le discours prudent des élus écologistes

"L'expérimentation de trois mois permettra de vérifier la pertinence du dispositif et de le faire évoluer si nécessaire. En parallèle la Métropole étudiera finement l'impact du report des trafics sur les axes environnants", promettent les deux collectivités.

Pas question en effet pour les élus écologistes de passer en force sur ce dossier, ce que confirment les propos de Fabien Bagnon, vice-président délégué à la voirie et aux mobilités douces : "L'arrivée du tramway T2 au Sud de La Confluence est une opportunité pour repenser et apaiser cet espace. Le choix de l'expérimentation permettra de tester en situation réelle la piétonnisation de cette zone fréquentée par de nombreux piétons."

Une consultation citoyenne jusqu'à Noël

La Ville et la Métropole de Lyon lancent par ailleurs une consultation citoyenne pour faire appel aux idées des habitantes et habitants du quartier de la Confluence. Enquêtes et ateliers participatifs sont au menu. Il est possible de donner son avis sur le site dédié à l'opération jusqu'à la fin de l'année. Une réunion publique sera programmée pour restituer les propositions et définir les choix d'aménagement.

"Une piétonnisation réussie c'est une piétonnisation portée par les Lyonnaises et les Lyonnais. Elle doit susciter l'adhésion, elle doit répondre à des usages concrets du quotidien", déclare pour sa part Grégory Doucet, maire de Lyon. En matière de piétonnisation, les élus écologistes marchent encore sur des oeufs.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?