AccueilCollectivitésLyon - Le club des cinq dans la bataille

Lyon - Le club des cinq dans la bataille

Projets grands aménagements Lutte Ouvrière - Faire entendre le camp des travailleurs Les grands projets sont l’occasion d’offrir aux grands groupes du BTP d’énormes sources de profits.

Collectivités Publié le ,

Projets grands aménagements

Lutte Ouvrière - Faire entendre le camp des travailleurs
Les grands projets sont l’occasion d’offrir aux grands groupes du BTP d’énormes sources de profits. C’est le cas du Grand Stade pour lequel l’OL, propriétaire, espère à terme entre 50 et 100 millions de retombées annuelles. Nous dénonçons la mise à contribution des finances publiques à hauteur de 164 M€ (infrastructures en matière de voirie, de transports en commun, de parkings…), dépenses qui permettront de justifier ensuite l’augmentation de la taxe d’habitation devenue de plus en plus prohibitive et les coupes dans les budgets sociaux et des services publics. Quant à l’A 45, son exploitation sera concédée à une entreprise privée qui espère engranger de substantiels profits en imposant un péage sur cette nouvelle voie, contrairement à l’actuelle autoroute.

Eric Lafond – Lyon pour tous tous pour Lyon
Les grands projets devaient accroître le rayonnement de Lyon par une augmentation de l’offre de consommation et de loisirs (Carré de soie, Confluence, Antiquaille, Part- Dieu, Grand Stade). Nous sommes convaincus que ce modèle est arrivé à son terme. A ce titre, nous n’avons jamais soutenu le projet du Grand Stade. La situation économique de l’OL nous fait craindre une forte déconvenue pour la collectivité. Toutefois, nous pouvons infléchir cette orientation générale. Nous proposons une nouvelle approche sur Part-Dieu 2020, moins chère et contribuant à aménager le nord de l’agglomération. En associant la gare de Rillieux-Sathonay au désengorgement de Part-Dieu, nous rééquilibrons les infrastructures du territoire et réduirons les nuisances pour les habitants du troisième arrondissement. A l’identique, l’Hôtel-Dieu sera au coeur de notre stratégie ambitieuse en matière de santé. Une pépinière pour les start-up - MedTech et BioTech - confortera la capacité de Lyon à innover en matière médicale. Elle côtoiera un pôle de prévention rassemblant les acteurs agissant auprès des plus fragiles, dans la tradition humaniste de notre ville, ainsi qu’un lieu dédié à la mémoire de l’apport des savants lyonnais à la science.

Front de gauche - Gram, « Lyon, citoyenne et solidaire »
La Ville et l’agglomération ne doivent pas être une « vitrine » autour de grands projets coûteux au bénéfice de puissants intérêts financiers privés du BTP ou du « sport business », tels le Grand Stade de Décines, l’Hôtel-Dieu « 5 étoiles » ou le doublement de l’A45. Sur l’A 45 par exemple, nous préconisons plutôt un doublement des voies SNCF, via Brignais, Mornant et Grigny, qu’un nouveau recours au « tout voiture ». Pour nous, tout grand projet doit être pensé comme un véritable projet d’aménagement et de développement urbain fondé sur l’intérêt général – donc sur une consultation des citoyens – et comme une opportunité de renforcer, pour tous et partout, un véritable « droit à la ville ».

Europe Ecologie - Les Verts, « Inspirez Lyon »
En lien avec les agriculteurs et les associations de défense de l’environnement, les écologistes s’opposent aux grands projets prédateurs de terres agricoles comme le nouveau stade de l’OL. Les écologistes veulent rompre avec les projets du passé, conçus dans une période où on croyait les ressources énergétiques sans limites. Réaliser l’A45 et « l’anneau des sciences », ce serait gaspiller des milliards d’euros en aggravant notre dépendance au pétrole. Avec cet argent économisé, nous proposons d’investir fortement dans l’écologie, avec des actions qui profitent à chaque famille : isolation des logements, logements sociaux, transports collectifs. Nous favoriserons donc une grande politique de petits projets privilégiant la qualité de vie plutôt que quelques « grandes » réalisations. .../...

Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5091 du samedi 8 mars 2014

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?