AccueilEconomieFinancesLyon : la start-up Netri lève 8 millions d'euros
Levée de fonds

Lyon : la start-up Netri lève 8 millions d'euros

La start-up lyonnaise Netri a bouclé un tour de table réunissant de nouveaux partenaires autour de ses investisseurs historiques.
Lyon : la start-up Netri lève 8 millions d'euros
Photo DR - Thibault Honegger et Florian Larramendy, dirigeants fondateurs de Netri

EconomieFinances Publié le ,

Netri, start up industrielle qui développe des technologies innovantes d’organes-sur-puce pour l’industrie pharmaceutique, la recherche académique et les sociétés de services R&D pour les sciences de la vie, a désormais les moyens d’assumer sa croissance.

La jeune entreprise lyonnaise vient de boucler une levée de fonds, qui lui a permis de mobiliser 8 M€. Autour de ses investisseurs historiques (Polygone SA et des business angels), elle a réuni de nouveaux partenaires : Altana Investissements, Netangels, Néovacs, la Banque Publique d’Investissement, la Place de l’Innovation du CIC…

Thibault Honegger et Florian Larramendy, ses dirigeants fondateurs, entendent ainsi accélérer sa phase préindustrielle, avec la mise en route d’une unité pilote de production de dispositifs micro-fluidiques aux architectures brevetées et uniques au monde. "Ce tour de table nous permet également de développer notre unité pilote de production de modèles biologiques cellulaires humains d’ici fin 2022", précisent-ils.

Netri, une trentaine de recrutements programmes

Ainsi organisé, Netri vise le leadership industriel mondial dans le domaine des organes-sur-puce et souhaite étendre ses domaines d’applications. "Notre ambition est de remettre en question la façon dont nous découvrons de nouveaux traitements et traitons les patients. Nous concevons des organes-sur-puce pour lesquels l’utilisateur final est au cœur de nos préoccupations", explique Thibault Honegger.

Installée au cœur du Biodistrict de Gerland, où elle prévoit d’implanter ses usines de production industrielle, la start-up lyonnaise emploie actuellement 34 personnes. Elle devrait recruter une trentaine de nouveaux collaborateurs d’ici la fin de l’année pour compléter ses effectifs.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 juin 2022

Journal du25 juin 2022

Journal du 18 juin 2022

Journal du18 juin 2022

Journal du 11 juin 2022

Journal du11 juin 2022

Journal du 04 juin 2022

Journal du04 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?