AccueilEconomieImmobilier-TP-BâtimentLyon : l’ex-tour du Centre international de recherche sur le cancer se cherche un avenir

Lyon : l’ex-tour du Centre international de recherche sur le cancer se cherche un avenir

La reconversion de l'ancienne tour du CIRC - le Centre international de recherche sur le cancer -, à mi-chemin entre Monplaisir et Grange-Blanche dans le 8e arrondissement de Lyon, est un vrai challenge économique, environnemental et d’usage.
Lyon : l’ex-tour du Centre international de recherche sur le cancer se cherche un avenir
© Séverine Renard - L'équipe retenue pour la reconversion du site sera désignée en juin 2023.

EconomieImmobilier-TP-Bâtiment Publié le ,

Premier immeuble de grande hauteur en façade préfabriquée et deuxième tour de Lyon après celle de La Duchère, la tour du Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) sera bientôt vidée de ses équipes. En fin d’année, l’organisme mondial de recherche déménagera sur le Biodistrict de Gerland.

Cinquante ans après son inauguration, la tour de 68 mètres de haut, construite par les architectes Guillot et Bourdeix, et 4 autres bâtiments dont un auditorium doivent donc s’inventer une deuxième vie. Pour imaginer la nouvelle vocation de ce site de 8 723 m2, la Ville de Lyon, en partenariat avec le C40, un réseau de maires d’une centaine de métropoles mondiales, lance un appel à projets Reinventing Cities.

Ex-Tour du Centre international de recherche sur le cancer : laisser libre court à la créativité

"Ce lieu doit devenir l’emblème d’une architecture post-carbone", s’enthousiasme le maire de Lyon Grégory Doucet. Le projet s’attachera à valoriser le patrimoine, ouvrir le site sur le quartier, développer de nouveaux usages, végétaliser la parcelle… tout en s’inscrivant dans la transition écologique et la neutralité carbone. Des exigences à la fois fortes et floues, mais ce choix est assumé.

"Nous voulons laisser libre court à la créativité des équipes", confirme Grégory Doucet qui ajoute que le souhait est bien de conserver la tour à désamianter. A noter également que le projet devra être entièrement autofinancé.

La date limite de remise des candidatures est fixée au 20 septembre et 3 à 5 projets seront présélectionnés en novembre. Les finalistes devront rendre leur copie définitive en avril 2023 pour une annonce du lauréat en juin.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

Journal du 16 juillet 2022

Journal du16 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?