AccueilActualitéLyon : fin de la grève des biologistes dans les laboratoires d'analyse médicale

Lyon : fin de la grève des biologistes dans les laboratoires d'analyse médicale

En grève depuis début décembre, les laboratoires français d'analyse médicale viennent de trouver un accord avec l'Etat et l'Assurance maladie. La grève des biologistes se termine.
Les biologistes mettent fin à leur grève après avoir trouvé un accord avec l'Etat sur le financement de la biologie médicale pour 2023.
© Pixabay - Les biologistes mettent fin à leur grève après avoir trouvé un accord avec l'Etat sur le financement de la biologie médicale pour 2023.

Actualité Publié le ,

Quels financements pour les laboratoires d'analyse médicale en France ? Tel était en substance l'objet du désaccord entre les biologistes et l'Etat depuis le milieu de l'automne 2022.

Les syndicats représentatifs de la biologie médicale ont annoncé le 10 janvier avoir trouvé un terrain d'entente avec l'Etat et l'Assurance maladie pour l'année 2023. Ce qui permet de mettre fin à la grève en cours.

Un accord entre l'Etat et les biologistes pour 2023

Grâce à cet accord, trois points sont entérinés par les autorités de santé et les biologistes : comme prévu par le projet de Loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS), une baisse de 250 millions d'euros du montant total du financement de la biologie médicale est actée. Mais aucune autre diminution ne sera engagée en 2023. Cela correspond à une baisse d'un centime par acte de biologie, une demande formulée par la profession. Enfin, l'accord prévoit l'ouverture d'un cycle de négociations avec le ministre de la Santé pour les années 2024 à 2026.

Au-delà des enjeux comptables, quel rôle pour les biologistes ?

Dans une déclaration commune, les représentants des différents syndicats de biologistes indiquent : "L’accord que nous venons de trouver permet de clore le chapitre 2023 pour négocier sereinement un nouveau cadre pluriannuel. Nous appelons désormais à ce que la négociation du prochain protocole triennal se fasse sous le signe d’États généraux de la biologie médicale. Notre négociation ne devra pas se limiter à des enjeux purement comptables mais aborder également les questions d’innovation, de prévention et le rôle accru que le biologiste peut jouer dans les parcours de soins."

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 janvier 2023

Journal du28 janvier 2023

Journal du 21 janvier 2023

Journal du21 janvier 2023

Journal du 14 janvier 2023

Journal du14 janvier 2023

Journal du 07 janvier 2023

Journal du07 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?