AccueilMusiqueLyon : des Victoires de la musique classique sous le signe du mal-être des artistes

Lyon : des Victoires de la musique classique sous le signe du mal-être des artistes

Ce n'était pas arrivé depuis 21 ans… Une chance pour Lyon, les 28e Victoires de la musique classique se sont tenues à l'auditorium, malchance pour Lyon : c'était sans public.
Lyon : des Victoires de la musique classique sous le signe du mal-être des artistes
DR - Nikolaj Szeps Znaider

CultureMusique Publié le ,

La cérémonie des Victoires de la musique classqieu s'est déroulée mercredi soir en direct sur France 3 et France Musique mercredi soir 24 février à Lyon.

Les Victoires ont notamment récompensé la soprano guyanaise Marie-Laure Garnier, dans la catégorie révélation. Julie Fuchs et Alexandre Tharaud se sont vus décerner pour la troisième fois respectivement le titre d'artiste lyrique et artiste instrumental.

Le pianiste de 52 ans, a lancé un appel de solidarité émouvant à l'égard des artistes "qui vont mal", notamment les jeunes : "en connais un qui va retourner vivre chez ses parents, un autre qui veut changer de métier […]."

Une victoire pour deux étudiants du conservatoire national de musique et de danse de Lyon

Symboliquement, la Victoire d'honneur a été remise à deux étudiants du conservatoire national de musique et de danse de Lyon (CNSMD). Deux artistes lyonnaises, représentantes des organisations professionnelles, ont pris la parole en présence de la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, pour demander la prolongation en 2021 des aides d'Etat sur le revenu des artistes intermittents, et bien sûr, pour enjoindre l'Etat à faire le maximum pour le redémarrage des concerts.

Dans la catégorie Enregistrement, pour laquelle la violoniste lyonnaise Marianne Piquetty était nommée, c'est finalement le Quatuor Ebène qui emporta le V de la victoire.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?