AccueilExpositionExposition : Lyon dans l'œil de Robert Doisneau

Exposition : Lyon dans l'œil de Robert Doisneau

Le grand photographe Robert Doisneau (1912-1994) est toujours honoré au Musée Jean Couty de Lyon, avec une belle exposition qui met en regard un ensemble remarquable de 90 de ses photographies avec une sélection de 17 œuvres du peintre lyonnais Jean Couty (1907-1991). L'exposition présentée sur deux niveaux s'articule autour des deux thèmes : les artistes photographiés et de belles vues de Lyon.
Exposition : Lyon dans l'œil de Robert Doisneau
DR - Premiers éléments de scénographie à l'entrée de l'exposition Portraits d'artistes et vues de Lyon

CultureExposition Publié le ,

Robert Doisneau est ce grand photographe dont les clichés ont fait le tour du monde. Fixant sur sa pellicule des paysages insolites et de très nombreuses scènes de genre, il a aussi aimé rencontrer et photographier les artistes de son époque pour en livrer, surtout entre 1945 et 1971, des portraits exceptionnels. Cinq artistes d'entre eux l'ont particulièrement marqué : Picasso, le plus connu, Giacometti, les frères Duchamp et le couple Niki de Saint-Phalle et Jean Tinguely.

Chacun est saisi avec beaucoup de justesse dans sa vie, son travail ou son intimité : Les Pains de Picasso, Vallauris 1952Niki de Saint-Phalle à table avec ses Nanas, juillet 1976 – Tinguely, portrait de l'artiste, Paris 1959 – Tsugouharu Foujita au Palais-Royal et Giacometti dans son atelier… Tous ces clichés interpellent les visiteurs par la force, l'humour et la poésie qu'ils dégagent. On note que plusieurs tirages sont originaux ou même inédits pour une vingtaine d'entre eux.

Robert Doisneau à Lyon

Envoyé par le magazine Vogue pour réaliser un reportage sur Lyon, Robert Doisneau découvre la ville au début des années 50. Il y travaille pendant trois années au cours desquelles il photographie Lyon de l'après-guerre qui commence à s'ouvrir à la modernité. Lyon est alors en pleine mutation. Le photographe a aimé la diversité de ses contrastes et le charme de ses paysages brumeux ! Pour ne citer que quelques-uns de ses clichés : Les Petites filles, 1950 – La Croix-Rousse et la montée de la Grande Côte, 1950 – La passerelle Saint-Vincent sur la Saône, 1950 – Jeux d'enfants du quartier Saint-Jean, ...

L'exposition

Dès l'entrée dans l'exposition et avant de commencer la visite, les visiteurs découvrent une mise en scène de photographies : celle de Jean Couty, de grande dimension, qui est accrochée le long de l'escalier et celle de Robert Doisneau debout, au fond de l'entrée, avec son appareil de photo. Sur le devant, à droite, l'affiche de l'exposition. Cette installation ouvre l'exposition. La section des portraits d'artistes est présentée au rez-de-chaussée, celle des vues de Lyon à l'étage.

Plusieurs œuvres réalisées par chacun des artistes sont mises en regard afin que le visiteur puisse y relever de nombreux points communs et quelques ressemblances dans les sujets et dans les mises en pages : La Place des Terreaux 1950, Doisneau et La Place Bellecour en hiver 1960, Couty – Une vue de Lyon 1950, Doisneau et Le Pont Wilson et Fourvière 1990, Couty – Les Toits de Lyon, 1950, Doisneau et Vue de Lyon 1975, Couty…et bien d'autres œuvres encore.

Avoir choisi de présenter les photographies d'artistes et les vues de Lyon de Robert Doisneau chez le peintre Jean Couty est un symbole fort qui ouvre un dialogue particulier entre les œuvres de chacun d'eux. Leurs visions très justement illustrées, enchantent le public, et nous avec !

Portraits d'artistes et vues de Lyon, jusqu'au 12 Décembre 2021, www.museejeancouty.fr

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?