AccueilEconomieLyon : Constant & Zoé rend le prêt-à-porter accessible à tous

Lyon : Constant & Zoé rend le prêt-à-porter accessible à tous

Créée en 2015 par Sarah Da Silva Gomes, l’entreprise lyonnaise Constant & Zoé propose des vêtements faciles à enfiler pour les personnes à mobilité réduite. Des articles vendus sur leur site internet et dans des boutiques spécialisées.
Lyon : Constant & Zoé rend le prêt-à-porter accessible à tous
Constant & Zoé - Sarah Da Silva Gomes, fondatrice de Constant & Zoé, et son frère, Constant.

Economie Publié le ,

Concevoir des vêtements modernes et faciles à enfiler pour les personnes à mobilité réduite, telle est l’idée qui a poussé Sarah Da Silva Gomes, en 2015, à créer à Lyon Constant & Zoé, entreprise qui compte aujourd’hui six collaborateurs - bientôt huit.

La jeune Lyonnaise, fraîchement diplômée de l’ESDES Lyon, est particulièrement touchée par le sujet : son jeune frère, Constant, est polyhandicapé. Elle connaît la difficulté des personnes en situation de handicap à s’habiller - Constant & Zoé s’adresse également aux seniors en perte d’autonomie et aux personnes qui sont immobilisées momentanément (accident…).

Constant & Zoé, une collection de vêtements d’intérieur et d’extérieur

Aujourd’hui, Constant & Zoé propose une collection de vêtements d’intérieur et d’extérieur, notamment des capes. "Chaque habit est conçu dans des matières extensibles et dispose de petites astuces dissimulées (ouverture dans le dos, scratches, etc.)", explique Mélanie Ravier, chargée des opérations.

Pour concevoir ces vêtements, l’équipe de Constant & Zoé se rend dans les structures spécialisées pour échanger les professionnels (aide-soignants, ergothérapeutes) et les aidants eux-mêmes. Les produits sont fabriqués principalement au Portugal.

Mais la marque vient de lancer une collection de porte-cartes 100 % made in France, grâce à un don de cuirs "upcyclés" de Louis Vuitton et la collaboration d’un Esat de Lyon. Elle mène également une opération avec Handicap International, pour qui elle reverse une partie des bénéfices de sa vente de sweats.

Constant & Zoé espère atteindre la rentabilité en 2022

L’objectif de Constant & Zoé, pour 2022 : être rentable. Pour lancer son entreprise, Sarah Da Silva Gomes a eu recours à des prêts bancaires et réalisé deux levées de fonds, dont une dans le cadre de l’émission "Qui veut être mon associé ?" en 2019. Francis-Charles Pollet, fondateur de Promod, soutient l’entreprise depuis ses débuts.

En 2020, avec la crise du Covid, Constant & Zoé a dû diversifier son modèle économique. "Nous sommes passés du B to C au B to B, car nous ne pouvions plus nous rendre dans les structures", raconte Mélanie Ravier. Outre la vente en ligne, Constant & Zoé dispose aujourd’hui de corners dans des boutiques d’équipement médical. La marque est présente dans 200 boutiques.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 juin 2022

Journal du25 juin 2022

Journal du 18 juin 2022

Journal du18 juin 2022

Journal du 11 juin 2022

Journal du11 juin 2022

Journal du 04 juin 2022

Journal du04 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?