AccueilGastronomie / VinsLyon capitale de la gastronomie et de la pâtisserie

Lyon capitale de la gastronomie et de la pâtisserie

Lyon est bien la capitale de la gastronomie, mais aussi celle de la pâtisserie. En effet, la docte et très gourmande association des Relais Desserts avait choisi Lyon pour ses rencontres bisannuelles internationales.
Lyon capitale de la gastronomie et de la pâtisserie
© Michel Godet 2019 - Les rencontres internationales Relais Desserts sur le thème des marchés !

Art de vivreGastronomie / Vins Publié le ,

Présidée par Vincent Guerlais (pâtissier à Nantes) avec à ses côtés Pierre Hermé et Jeff Oberweiss comme vice-présidents, l'association, créée il y a 35 ans, regroupe la crème de la haute pâtisserie, à savoir une centaine de pâtissiers et chocolatiers, dont des Meilleurs ouvriers de France ou vainqueurs de la Coupe du monde de la pâtisserie répartis dans une vingtaine de pays.

Certes l'association se veut discrète, mais elle n'en fait pas moins rayonner le sucré à travers le monde et qui mieux que Lyon pouvait l'accueillir pour quelques heures.

Au programme de ces rencontres internationales qui avait pour épicentre la Chambre de commerce et d'industrie de Lyon Métropole, Roanne et Saint-Etienne, une soirée pour présenter les tendances et nouveautés à tous ceux qui aiment se lécher doigts et babines. Cette année, c'est sur le thème du marché que les pâtissiers ont fait montre de leur savoir au travers de petits étals comme sur les marchés, sélectionnées par région. Lyon Sud, Lyon Nord, Sud-Ouest, Est… et encore Italie, Belgique, Espagne et, à n'en pas douter, la plus méritante le Japon avec ses superbes madeleines truffées aux fruits rouges. Lyon n'étant pas en reste avec à la manœuvre les maisons Bouillet, Pignol et Sève.

Clin d'œil au chef pâtissier Pierre Hermé dont les macarons représentent à eux seuls la rigueur, l'émotion, la sélection des produits, l'esprit novateur et créatif, la rigueur, l'amour du métier et la transmission d'un beau savoir-faire. Et ce dernier d'abonder : «Les chefs pâtissiers doivent accepter la remise en cause permanente par leurs pairs. Elle est essentielle pour atteindre l'excellence ».

Excellence, passion, émotion sont bien des valeurs propres à ce métier qui ne supporte aucune approximation.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?