Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Lyon-Budapest : un jumelage notarial efficace

le - - Droit

Lyon-Budapest : un jumelage notarial efficace
© Michel Godet

La Chambre départementale des notaires du Rhône présidée par Me Thierry Chanceau accueillait récemment une délégation de confrères hongrois. Ces relations relations s'inscrivent dans le cadre d'un jumelage, initié depuis 2011 par Me Jean-Pierre Prohaszka (dont le père Peter est d'origine hongroise).

« Il est vrai qu'au cœur de l'Europe, les notariats français et hongrois sont sur la même ligne « latine », contrairement à ceux des pays anglo-saxons», remarque Tamas Parti, président de la Chambre régionale de Budapest et vice-président de la Chambre nationale.

La Hongrie avec ses seuls 316 notaires pour autant d'études réparties dans cinq chambres régionales, s'inscrit dans une démarche de fort développement.

Sur le fond, Me Chanceau note une différence avec la Hongrie. « Contrairement à nous, le notariat hongrois ne conseil pas. Il informe, il réalise des actes mais n'entre pas dans son obligation, celle du conseil attachée à une obligation de résultat ».

Une telle rencontre avait donc comme objectif, de développer l'appétence des Hongrois d'intégrer du conseil dans leurs missions. Pour ce faire, le Centre notarial du droit européen (Acenode), l'Union notariale (Unofi) financière ou encore LSN Assurances sont intervenus, entre autres, pour expliquer les garanties que le notariat doit apporter.

« Pour parler du notariat européen, celui-ci ne pourra être plus fort que si nous sommes tous plus forts » note enfin le président de la Chambre lyonnaise qui pense que cette synergie ne peut être que bénéfique

Et le président hongrois d'abonder : « Cette rencontre bisannuelle a été une fois de plus très enrichissante pour nous. Les jumelages ont donc un intérêt certain tout en permettant d'être plus à l'écoute les uns des autres ».

La convivialité de mise également...

Pour le président hongrois, Tamas Parti, bien au-delà des relations professionnelles, ce sont aussi des relations amicales qui se sont nouées depuis plusieurs années, notamment autour de moments gourmands. Le notaire étant par ailleurs passionné par l'œnologie et la cuisine, il aura ainsi apprécié la visite du célèbre chocolatier Bernachon ou encore une dégustation dans un véritable bouchon, pour ne citer que La Voûte chez Léa.




Michel GODET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer