Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Lyon accueille le 12e Cleantech Forum Europe

le - - Industrie

Lyon accueille le 12e Cleantech Forum Europe

Organisé à Lyon, le 12e Cleantech Forum Europe a réuni quelque 400 spécialistes venus de toute l'Europe.

l'Organisé pour la première fois de son histoire à Lyon, du 11 au 13 avril, le Cleantech Forum Europe n’est pas venu par hasard dans la capitale des Gaules. « Les Cleantech sont, en effet, avec la santé et le numérique, l'un des trois pôles de développement majeurs que nous avons ciblés pour la Métropole de Lyon », explique David Kimelfeld, vice-président en charge du développement économique. Un choix stratégique qu’il a souhaité démontrer aux quelque 400 participants de ce 12e Cleantech Forum Europe, en leur présentant les initiatives d’ores et déjà engagées sur le site de la Vallée de la Chimie.
Sur cet espace aux portes sud de Lyon, le projet baptisé " Appel des 30 " doit en effet déboucher, à terme, sur une véritable référence européenne en matière de cleantech. « D’ores et déjà, la Vallée de la Chimie est un des bastions de la production d’énergies renouvelables de la Métropole, avec 49 % de la production totale d’énergies renouvelables, dont 15 % de la production d’électricité photovoltaïque », rappelle-t-il. Soulignant au passage que la démarche de transition énergétique est bel et bien lancée sur ce site, avec plusieurs projets opérationnels dans les domaines de l’hydroélectricité, du photovoltaïque ou encore de la valorisation des déchets.
Symbole de cette démarche, le vice-président de la Métropole a souligné le caractère exemplaire du projet Gaya. Porté par Engie, il a été lancé en 2010 à l’initiative de 11 partenaires issus du monde industriel, institutionnel et académique. Centré sur la validation de choix technologiques innovants et sur les applications du biométhane de deuxième génération, Gaya doit servir de pilote pour de futures usines de production de biométhanes qui pourraient voir le jour à partir de 2020.
« L’intérêt des cleantech réside dans les croisements qu’elles autorisent entre différents univers industriels et dans le potentiel de création d’emplois nouveaux qui en découlent », conclut David Kimelfeld. Une démarche transversale qu’ont déjà adoptée les pôles de compétitivité Axelera, Techtera, Tenerrdis, et LUTB.

 




Jacques DONNAY
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer