AccueilEconomieIndustrieLunettes : comment Bollé Safety veut réduire ses émissions de carbone

Lunettes : comment Bollé Safety veut réduire ses émissions de carbone

Spécialiste des lunettes, l’entreprise villeurbannaise Bollé Safety, émet 25 000 tonnes de Co2 par an. Le cycle de production et de vie de ses produits a été passé au crible pour baisser les émissions de 30 % d'ici à 2027.
L'éco-packaging fait partie de actions mises en œuvre par Bollé Safety dans le cadre de son plan RSE Go Green.
DR - L'éco-packaging fait partie de actions mises en œuvre par Bollé Safety dans le cadre de son plan RSE Go Green.

EconomieIndustrie Publié le ,

Pour développer et produire ses 18 millions de lunettes vendues chaque année dans le monde, Bollé Safety rejette 25 000 tonnes de CO2 par an. Cela équivaut à l’émission annuelle moyenne de 6 250 personnes ou à 14 260 vols aller-retour Paris-New York.

Dans le cadre de sa démarche RSE Go Green, la marque s’est fixée pour objectif de réduire de 30 % ses émissions de carbone d’ici 5 ans. Pour tendre vers une industrie plus responsable, l’entreprise, basée à Villeurbanne où elle emploie 48 personnes, a décortiqué tout le cycle de production et de vie de ses lunettes pour savoir sur quels postes agir.

Ainsi, les émissions se répartissent entre l’utilisation de matières premières (39 %), la production (35 %), le transport (15 %), la distribution (6 %) et la fin de vie des produits (5 %).

Bollé Safety mise sur les matières premières recyclées et l'éco-conception

Après cet état des lieux, des premières mesures concrètes ont déjà été mises en œuvre. Nouvelles matières premières, optimisation des procédés d’industrialisation, packaging éco-responsable, prolongation de la durée de vie des produits… participent au respect de l’environnement.

"La monture Solis est fabriquée à partir de 33 % de nylon provenant de filets de pêche recyclés et la monture Klasse contient 48 % d’huile de ricin biologique. Pour la monture Komet, un nouveau système d’injection permet de réduire de 49 % les pertes liées à la production", illustre Quentin Chapelain, RSE Manager de Bollé Safety.

Pour l’emballage, un conditionnement par boîte de 20 plutôt que 10 produits, entourés d’un papier de soie et non de plastique, est aujourd’hui la norme. La boîte est en carton 100 % recyclé et la notice d’utilisation est imprimée directement sur le carton avec une encre végétale. "Cet éco-packaging est aussi plus léger et qui dit moins de poids dit un coût de transport moins élevé", ajoute Quentin Chapelain.

L’entreprise, dont le chiffre d’affaires 2020 s’élevait à près de 47 millions d'euros, ne communique pas sur les investissements liés à ces transformations.

Bollé Safety veut aussi agir sur le volet social

Si l’environnement constitue un pan essentiel du plan Go Green, Bollé Safety agit aussi sur le volet social et sur la gouvernance. "Nous développons une communauté d’ambassadeurs pour sensibiliser les employés à la RSE avec des initiatives locales comme des paniers de légumes, la collecte de déchets, le forfait de mobilité durable… ", explique le manager RSE.

L’entreprise a également édicté une charte de conduite éthique pour auditer ses partenaires et s’assurer d’achats responsables auprès de ses fournisseurs.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?