AccueilActualitéLumières sur… le Maroc

Lumières sur… le Maroc

Après une édition 2015 blanche, la Fête des lumières 2016 n'a pas connu le même engouement que lors des précédentes éditions. En cause : un périmètre réduit, des mesures de sécurité draconiennes et sans doute une appréhension latente.
Lumières sur… le Maroc
Photo : Michel GODET - " Vols de nuit ", place Antonin-Poncet

Actualité Publié le ,

Notons pour la première année, la présence remarquée du royaume hachémite du Maroc. Ce dernier avait en effet décidé de soutenir deux œuvres : Les Pivoines de Tilt, place de la Bourse et surtout Vols de nuit de Thierry Chenavaud, place Antonin-Poncet, une rêverie allégorique nourrie de l'œuvre d'Antoine de Saint-Exupéry, en témoignent l’avion et… les moutons blancs du Petit Prince.

Par ailleurs, c’est l’ONG Electriciens sans frontières qui était bénéficiaire de l’opération des Lumignons du cœur, organisée sur le site des théâtres antiques de Fourvière. Le 8 décembre au soir, 380 bénévoles étaient présents pour participer à l’élaboration d’une fresque géante à l’aide de 30 000 lumignons. La vente des lumignons a permis de récolter 76 000 €.

Concernant les Trophées des lumières, le prix Ville de Lyon, qui a récompensé 30 photos parmi les plus « likées » sur Instagram, a été remis au compte Nicolas Navrot. Le lauréat du trophée Recylum 2016 est Platonium, l’œuvre de la cour de l’hôtel de ville - Eric Michel / Akari Lisa Ishii (ICON) - projet CNRS (lire notre édition du 3 décembre, page 32). Le prix du Club des partenaires a récompensé Incandescens, l’installation du site des théâtres antiques de Fourvière - Jérôme Donna / Simon Milleret-Godet - production direction de l’éclairage public de la Ville de Lyon. Et enfin le Trophée des lumières, organisé par France 3 et qui a permis aux visiteurs de voter sur Internet, a été décerné à Evolutions, cathédrale Saint-Jean - Yann Nguema, EZ3kiel - production : La Maison Production.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?