AccueilCollectivitésLPA innove dans la mobilité urbaine

LPA innove dans la mobilité urbaine

Avec un résultat d'activité à 21,1 M€ en 2017, stable et escompté identique pour les dix prochaines années, LPA poursuit son cœur de métier avec la rénovation et la construction de parcs de stationnement auto. Ses résultats lui permettent de s'engager dans la mobilité urbaine pour imaginer les solutions de demain.
LPA innove dans la mobilité urbaine
Guillaume Perret - Yea ! est le service free-floating d'autopartage de LPA

Collectivités Publié le ,

LPA exploite 29 parkings, soit 17 700 places, et 44 000 places de stationnement payantes en voirie. En 2017, la Sem (Société d'économie mixte) a réalisé un chiffre d'affaires de 54,7 M€, « en retrait de 8 % par rapport à 2016 dû à la fermeture du parc du centre commercial de la Part-Dieu », commente Louis Pelaez, président de LPA. Elle a reversé 8,5 M€ de redevances d'exploitation aux collectivités et investi 9,6 M€ dans des parcs en construction (dont 5,7 M€ pour la parc Saint-Antoine qui sera opérationnel en 2019) et dans la rénovation d'autres. « Le chiffre d'affaires prévisionnel pour 2018 s'établit à une croissance de 3 %. » LPA exploite le parc Marché gare construit par la SPL Lyon Confluence dont l'ouverture est fixée au 28 juin 2018. « La création d'un second parking, en aérien, près des Docks pour notamment servir le musée des Confluences, est en discussion », dévoile le président de LPA. La Sem exploitera le parking Béraudier, plus de 1 100 places à la gare de Lyon Part-Dieu. « Un parc acquis pour près de 50 M€ à Vinci », expose Louis Pelaez.

Autre action phare de LPA : l'auto-partage. Les services Citiz et Yea ! totalisent 1,7 million de kilomètres parcourus en 2017. « En 2014, nous nous sommes posés la question de poursuivre ou pas l'expérimentation alors que l'entreprise perdait 100 à 120 000 € par an sur cette activité, évoque Louis Pelaez. On savait que l'on répondait à un besoin. 2017 marque la première année à l'équilibre pour Citiz grâce à l'élaboration d'une stratégie marketing et commerciale suivant les tendances d'une population urbaine qui se démotorise. » Citiz compte un parc de 105 voitures dans 41 stations. Cent véhicules Yea !, un service en free-floating, a été lancé en octobre 2017. « En juillet 2018, 50 voitures Yea ! supplémentaires seront proposés », selon LPA. Le kilométrage moyen des véhicules Citiz est de 60 à 80 km par utilisation et de 15 km pour Yea !.

« Le service des scooters électriques sur le principe des stations sera arrêté en septembre 2018 pour se réinventer sous une autre forme au printemps 2019. Lyon n'a pas la culture du deux roues motorisé comme à Paris ou Nice. Le service à Lyon n'évolue pas », constate Louis Pelaez.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?