AccueilActualitéLogement : pourquoi la location solidaire est un dispositif "gagnant-gagnant"

Logement : pourquoi la location solidaire est un dispositif "gagnant-gagnant"

Le collectif Louer Solidaire 69 met en avant la location solidaire. Ce système permet à des ménages modestes de se loger dans le parc privé grâce à des propriétaires bailleurs pratiquant un loyer maîtrisé en contrepartie d’une réduction d’impôt.
Logement : pourquoi la location solidaire est un dispositif "gagnant-gagnant"
Séverine Renard - La plateforme Louer Solidaire 69 accompagne les propriétaires qui veulent louer leur bien avec le dispositif Loc'Avantages.

Actualité Publié le ,

La location solidaire ouvre une voie entre le parc locatif social saturé et le parc locatif privé aux loyers libres et souvent élevés. "La location solidaire intéresse les propriétaires qui veulent donner une utilité sociale à leur patrimoine ", souligne Sabine Rovello, directrice d’Entre2Toits.

Depuis le début d’année, les règles ont évolué avec la mise en place de Loc’Avantages qui octroie aux propriétaires une réduction d’impôt et non plus une réduction sur les revenus fonciers.

"Le dispositif apporte de nombreux bénéfices aux propriétaires et peut être très intéressant financièrement", abonde Delphine Agier, directrice de Soliha (Solidaire pour l’habitat) Rhône et Grand Lyon.

Location solidaire : des loyers 15 % à 45 % inférieurs aux loyers du marché

"Le propriétaire doit signer une convention avec l’Anah qui fixe certaines obligations. Le logement non meublé doit être loué au moins 6 ans, accueillir un locataire ave des revenus inférieurs à certains plafonds de ressources, avoir une étiquette énergétique de A à E et ne pas dépasser un montant maximal de loyer", énumère Laure-Anne Duvivier, chef de projet maîtrise d’ouvrage d’insertion chez Soliha Rhône et Grand Lyon.

Le propriétaire choisit entre 3 niveaux de loyer qui se situent respectivement 15 %, 30 % ou 45 % en-dessous des loyers du marché. Chaque taux de décote correspond à un taux de réduction d’impôt.

"La réduction d’impôt, calculée sur le montant des revenus bruts du logement, est de 20 %, 40 % ou 65 % sans dépasser un plafond de 10 000 €", détaille David Petitprez, chargé de mission mobilisation du parc locatif chez Ailoj (Association d’aide au logement des jeunes).

Ces taux s’appliquent dans le cadre de l’intermédiation locative, c’est-à-dire avec l’intervention d’un tiers (agence immobilière sociale ou association agréée par l’Etat) entre le propriétaire bailleur et l’occupant du logement.

Louer Solidaire 69, une plateforme d’accompagnement pour les propriétaires

"Loc’Avantages permet à un propriétaire de réduire son imposition et d’éviter la vacance de son bien", résume Sabine Rovello. Différentes subventions, versées sous conditions au propriétaire, peuvent s’ajouter comme une prime de la Métropole de Lyon ou des aides de l’Anah et des collectivités pour financer des travaux.

Pour accompagner les propriétaires dans les étapes du projet et l’obtention des subventions et avantages fiscaux, avec ou sans travaux, Louer Solidaire 69 est une porte d’entrée unique. Les partenaires de la plateforme espèrent mobiliser cette année une cinquantaine de logements via ce dispositif.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

Journal du 16 juillet 2022

Journal du16 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?