AccueilCollectivitésLyon-Trévoux : vers la solution du bus à haut niveau de service

Lyon-Trévoux : vers la solution du bus à haut niveau de service

Lyon-Trévoux : vers la solution du bus à haut niveau de service
Michel Pérès/Région Aura - Les partenaires du projet BHNS Trévoux-Lyon

Collectivités Publié le ,

« Les grands-lyonnais veulent plus de mobilité et moins d'encombrement. Avec son fort développement économique et démographique, le Val de Saône a besoin de solutions de transport immédiatement réalisables pour assurer les flux avec Lyon-Centre. La Région Auvergne-Rhône-Alpes a repris ce dossier, qui date de près de 20 ans, pour apporter une réponse concrète avec le choix du Bus à haut niveau de service pour la liaison Trévoux-Sathonay-Lyon, en réutilisant au maximum les emprises de la voie ferrée désaffectée », explique Etienne Blanc, premier vice-président de la Région.

Depuis plusieurs années, l'option du mode ferroviaire semblait bloquer l'avancement du dossier. « Des études de réouverture ferroviaire ont été menées de 2000 à 2015. En 2016, le constat de l'impossibilité de développer des solutions tram-train, en raison de coûts élevés et de sa difficile insertion dans le nœud ferroviaire lyonnais est posé », selon la Région.

Avec les collectivités locales, la Région s'engage alors à reprendre la maîtrise d'ouvrage de ce projet, puisqu'il s'agit d'une ligne interurbaine, afin d'examiner la solution BHNS. Les études techniques seront financées à hauteur d'un maximum de 3,6 M€ par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et 1,8 M€ par la Métropole de Lyon. Une concertation publique devrait être menée au deuxième semestre 2019.

L'implantation d'une ligne de bus nécessite la fermeture officielle de la ligne de train et sa sortie du réseau ferré national. Une demande que la Région soumettra à SNCF Réseau « dès que les études complémentaires sur la faisabilité du projet seront rendues ».

L'état des ouvrages d'art, les conditions de cohabitation du BHNS avec les bus TCL, le terminus à la Part-Dieu, les coûts ou encore le planning prévisionnel de réalisation figurent parmi les points détaillés par les études techniques.

Chiffres clés du projet

  • Une zone périurbaine qui compte quelque 153 000 habitants
  • Parcours de Trévoux-Sathonay de 18 km + Sathonay-Lyon de 10 km
  • 10 à 15 stations envisagées
  • Moins d'1h de temps de parcours entre Trévoux et Lyon-Part-Dieu
  • Fréquence en heure de pointe toutes les 15 mn
  • Hypothèse de fréquentation : 4 600 voyageurs par jour
  • Bus articulés avec une capacité de 110 places
  • Des services à l'étude
Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?