Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Les ventes de logements neufs ont baissé dans la Métropole en 2018

le - - Immobilier-TP-Bâtiment

Les ventes de logements neufs ont baissé dans la Métropole en 2018
DR - Hervé Simon, président de la fédération des promoteurs immobiliers de la région lyonnaise

Marqué par une baisse récurrente de l'offre disponible depuis 2015, le marché du logement neuf se tend sur le territoire de la Métropole de Lyon. Avec pour effet une hausse du prix moyen du mètre carré, qui franchit désormais la barre des 4 400 €.

Rendez-vous rituel du début d'année, la Fédération des Promoteurs Immobiliers de la Région Lyonnaise et le Cecim ont dressé le bilan du marché du logement neuf dans la Métropole en 2018. Avec une tendance à la baisse comme fil rouge, marquant aussi bien le niveau de l'offre disponible, que celui des réservations. « L'année dernière, les ventes en collectif, hors ventes en bloc, se sont élevées à 4 087 réservations, soit une diminution de 14 % par rapport à la fin de l'année 2017. Une baisse qui n'est certes pas uniforme sur l'ensemble du territoire métropolitain, mais qui traduit cependant une tendance forte, qui devrait se prolonger en 2019.

Car dans le même temps, l'offre disponible ne cesse de diminuer également, en raison de la chute des mises en vente de nouveaux logements. « A la fin de l'année dernière, nous étions à 3 324 nouveaux logements mis en vente, contre 4 518 à la fin de l'année précédente, soit un recul de 27 %, explique Hervé Simon, Président de la Fédération des Promoteurs Immobiliers de la Région Lyonnaise. Ce n'est pas le fait de la volonté de la profession, qui refuse de mettre de nouveaux produits sur le marché, mais le résultat d'une difficulté sans cesse plus grande pour acquérir des terrains constructibles. » L'allongement des délais de pré-instruction des autorisations à construire et les difficultés pour l'obtention des permis de construire viennent amplifier le phénomène.

Conséquence naturelle de cette forte diminution de l'offre disponible, le prix moyen du mètre carré est, en revanche, orienté à la hausse. Une augmentation de 3,7 % par rapport à la fin de l'année 2017, qui l'amène à franchir pour la première fois la barre des 4 400 €. « Et tout indique que la tendance devrait se maintenir en 2019 », ajoute Hervé Simon. Toutefois, l'approbation du PLU-H au début de l'été devrait permettre de commencer à inverser la tendance à partir de l'année prochaine.




Jacques DONNAY
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide