AccueilEconomieServicesLes TGV Inoui entrent en circulation sur l'axe Paris-Lyon

Les TGV Inoui entrent en circulation sur l'axe Paris-Lyon

Pas de révolution mais une évolution vers plus de confort et de services. Le nouveau TGV Inoui, en service depuis le début de la semaine sur un tiers du trafic à grande vitesse, entend satisfaire des clients plus exigeants.
Les TGV Inoui entrent en circulation sur l'axe Paris-Lyon
DR - Sur l'axe Paris-Lyon, les rames de dernière génération ont été rénovées.

EconomieServices Publié le ,

« TGV Inoui c'est une expérience de voyage enrichie grâce à la connectivité, un environnement rénové et une équipe tournée vers le client », affirme Jean Rouche, directeur de l'axe TGV Sud-Est. Les rames de TGV Inoui, avec un habillage blanc cassé, sont équipées d'une prise électrique à chaque siège en 1ère classe et d'une prise électrique pour deux sièges en 2nde classe, l'éclairage a été retravaillé pour être plus naturel, la signalétique apporte une touche d'humour tout en aidant le voyageur. Sur l'axe Paris-Lyon, les rames sont de dernière génération et ont donc été rénovées, et non remplacées, pour offrir ce nouveau niveau de confort.

Si ces changements peuvent rendre le trajet plus agréable, c'est surtout l'accès gratuit au wifi qui devrait séduire les voyageurs. « C'est un véritable exploit technique d'offrir le wifi à tous les passagers d'un train circulant à 300 km/h », souligne Jean Rouche qui insiste également sur le nouveau rôle des agents. « Les équipes sont tournées vers le service au client. L'équipe de propreté assure un environnement de voyage de qualité et le contrôleur devient un chef de bord plus disponible pour informer ou aider les voyageurs », détaille le directeur. Le contrôle des billets intervient désormais avant de monter à bord grâce à l'installation de portes d'embarquement. Les voyageurs pro en Business 1ère font l'objet d'un soin particulier avec un accès rapide et prioritaire, un accueil dédié à quai avec boisson et magazine offerts, la possibilité d'utiliser les salons grands voyageurs en gare.

« Le TGV Inoui représente 2,5 Md€ d'investissements sur 4 ans pour acheter ou rénover les rames, mettre le wifi en service et installer des portes d'embarquement », fait savoir Jean Rouche. Pour ce lancement, 8 000 collaborateurs ont également été formés pour être davantage à l'écoute et avoir une posture pro-active vis-à-vis du client. L'enjeu est de taille pour la SNCF qui veut mieux faire face à la concurrence et répondre aux nouvelles attentes des voyageurs. « Nous avons aujourd'hui deux marques qui donnent le choix, avec d'un côté Ouigo positionné low cost et d'un autre Inoui pour un haut niveau de services », explique le directeur de l'axe TGV Sud-Est. D'ici 2020, la SNCF vise 125 millions de voyageurs grande vitesse par an, soit une progression de 25 % par rapport à 2017.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

Journal du 16 juillet 2022

Journal du16 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?