Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Les Téléphones sur la colline

le - - Gastronomie / Vins

Les Téléphones sur la colline
Photo : Michel GODET - A droite, le chef Damien Montereau

Nouveau venu dans le monde de l'hôtellerie-restauration lyonnaise, le Fourvière Hôtel, avec ses restaurants Les Téléphones et Le Bouchon, se positionne déjà en haut de la colline qui prie comme un spot incontournable.

L'endroit est magique, réinventé dans l'ancien couvent de la Visitation édifié par l'architecte Bossan (1854), également à l'origine de la toute proche basilique. Au cœur d’un parc agréable et reposant, l’hôtel avec ses 71 chambres et 4 suites saura, comme au Collège Hôtel et à L’Ermitage (Groupe E-Hôtels de Jean-Luc Mathias), vous proposer une approche hôtelière sobre et qualitative, loin des bruits de la grande ville. Quant au restaurant majuscule, Les Téléphones, il s'organise autour du péristyle du cloître, avec vue centrale sur l’œuvre de l’artiste franco-argentin Pablo Reinoso. Chaque table ayant à sa disposition un téléphone privatif lui permettant de joindre les cuisines et le service pour encore plus de diligence.
L’ambiance nous invite à des agapes sereines, mais pleines de saveurs. Au piano, le chef Damien Montereau (ex-Comme en Provence), droit dans ses bottes mais discret, vous propose une cuisine gourmande avec des produits de qualité essentiellement locaux, sans pour cela donner dans l’ostentatoire. Ainsi, vous pourrez débuter avec un délicat et doucereux velouté de châtaignes crémeux, avec sa poêlée forestière, qui vous mettra en bouche avant le  filet de sandre cuit sur sa peau et son risotto Arborio à la courge muscat, velouté de potimarrons au gingembre (23 €). Un plat simple, original et bien construit qui fait la part belle aux saveurs, au produit halieutique et à la mâche.
Viennent ensuite les très gourmands ris de veau rôtis - généreux - accompagnés de crosnes et d’une jolie mousseline de carottes au carvi noir (26 €). Un plat également tout en douceur, faisant la part belle aux délicates saveurs automnales.
Pour rester dans la tradition, la timbale de riz au lait à la fleur d’oranger, orange confite et caramel au beurre salé (8 €) vous accompagne à la fin de ces agapes gourmandes, conviviales et presque méditatives.
Pour accompagner ce beau monde, très cohérente, la carte des vins affiche - en parti pris - une sélection régionale avec quelques jolis flacons de vins de Côte-Rôtie.
Dans quelques jours, Le Bouchon fera, quant à lui, la part belle aux lyonnaiseries militantes.

© Michel Godet - Restaurant Les Téléphones au Fourvière Hôtel Riz au lait
  • © Michel  Godet - Restaurant Les Téléphones au Fourvière Hôtel   Riz au lait
  • © Michel  Godet - Restaurant Les Téléphones au Fourvière Hôtel  Ris de veau
  • © Michel  Godet - Restaurant Les Téléphones au Fourvière Hôtel  Poulet Célestine
  • © Michel  Godet - Restaurant Les Téléphones au Fourvière Hôtel  Filet de sandre
  • © Michel  Godet - Restaurant Les Téléphones au Fourvière Hôtel  Velouté de châtaignes
  • © Michel  Godet - Restaurant Les Téléphones au Fourvière Hôtel
  • © Michel  Godet - Restaurant Les Téléphones au Fourvière Hôtel
  • © Michel  Godet - Restaurant Le Bouchon au Fourvière Hôtel
  • © Michel  Godet - Restaurant Les Téléphones au Fourvière Hôtel 
Le chef Damien Montereau (34 ans)
  • © Michel  Godet - Restaurant Les Téléphones au Fourvière Hôtel  La dream team des cuisines (Le chef Damien Monterau à droite)
  • © Michel  Godet - Restaurant Les Téléphones au Fourvière Hôtel
  • © Michel  Godet - Restaurant Les Téléphones au Fourvière Hôtel

 

 

Les Téléphones
23, Rue Roger-Radisson -  Lyon 5e
Tél. 04 74 70 07 00
Ouvert 7 j / 7
Menu 2 plats à 26 € du lundi au vendredi midi - Carte




Michel GODET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer