AccueilMusiqueLes sortilèges de Ravel

Les sortilèges de Ravel

.
Les sortilèges de Ravel
© Blaise Adilon

CultureMusique Publié le ,

Puni par sa mère, l’enfant brise et persécute tout ce qui lui tombe sous la main. Mais lorsque sonne l’heure des sortilèges, objets meurtris et bêtes torturées prennent la parole. Maurice Ravel prend prétexte de leurs remontrances pour pasticher divers genres musicaux. Un morceau de jazz, un foxtrot, un ragtime, un menuet, une polka ou encore une valse se succèdent dans L’Enfant et les sortilèges, une oeuvre plus proche des comédies musicales actuelles que d’un opéra.
Cette fantaisie lyrique, composée sur un livret de Colette, fait partie de ces petits trésors musicaux dont on abuse avec gourmandise. Simple en apparence, cette musique très poétique exige un ton, de la subtilité. Tout est d’abord question de transparence et d’atmosphère pour créer un univers onirique qui permet au mélomane de retrouver ses émotions d’enfant.
Coïncidence ou pas, au moment où l’enregistrement de l’opéra de Ravel par l’ONL et Leonard Slatkin sort chez Naxos, les solistes de la classe de chant du CNSMD interprètent L’Enfant et les Sortilèges dans une mise en scène de Jean-Philippe Amy. Une dizaine de chanteurs pour incarner une trentaine de mini-rôles qu’accompagne l’ensemble instrumental du Conservatoire sous la baguette de Fabrice Pierre.


Salle Varèse, 24 et 25 mars à 20h, 26 mars à 18h.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?