Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Les Rendez-vous de Bobosse : ode à la charcutertie beaujolaise

le - - Gastronomie / Vins

Les Rendez-vous de Bobosse : ode à la charcutertie beaujolaise
© Michel Godet - Avec sourire, convivialité et efficacité Yolande David gère la boutique et le restaurant des "Rendez-vous de Bobosse"

Si le Beaujolais peut se définir comme une véritable ode au vin, (lire notre dossier page 18), c'est aussi un territoire où l'on sait trouver de jolis produits gourmands et se tenir correctement à table. « Les Rendez-vous de Bobosse », du nom de l'ancien propriétaire, René Besson en est l'un des points d'entrée.

Aujourd'hui, c'est Bernard Juban qui dirige cette maison et de son restaurant lové dans une ancienne école à Saint-Jean-d'Ardières. A l'instar de celle des Halles de Lyon Paul Bocuse ou de celle de Villefranche-sur-saône, la boutique trône entre les deux salles de restaurant possède l'allure et surtout la convivialité beaujolaises.

Dans une ambiance chaude et boisée, une jolie terrine maison (7,5€) vous « fera » la bouche avec gourmandise, salade, cornichons et autres pickels en accompagnements. Classique, mais bien faite cette charcuterie porcine ! Bien entendu canailleries et charcuteries maison, petit brioché aux morilles, pâté en croûte quotidien, sabodet tiède aux lentilles aniciennes ou encore boudin blanc au foie gras trônent en bonne place sur la carte.

A la carte, tripes, quenelles à la cuillère, saucissons à cuire, andouillette à la ficelle et surtout la véritable à la fraise de veau, voire gâteau de foie de volaille.

En cette période estivale, nous avons opté sur les conseils avisés de la charmante Yolande David pour la cassolette Staub et son fabuleux gratin d'andouillette de bovin juvénile (18,90€), servi avec une succulente poêlée de rates et sa salade bien assaisonnée. Le gratin est généreux, gourmand et empli de saveurs délicates. Qui a dit que les abats n'étaient pas un mets de choix ?

En tout cas par ceux qui mâchonnent dès potron-minet et qui accompagnent cette gourmandise (avec modération) d'un cru local, par exemple un gouleyant et fruité Morgon La Chainaise de chez Dominique Piron.

Un large choix d'assiettes-repas étant également soumis à votre sagacité gourmande. L'un des nombreux desserts proposés dont les coupes glacées, la traditionnelle mousse au chocolat (5,5€) est loin d'avoir baissé le niveau de ces agapes conviviales… qui en appellent d'autres.

957 avenue de l'Europe Saint-Jean-d'Ardières (Rhône)

Ouvert tous les jours de 9H à 17h (9h – 19h pour la boutique)

Téléphone : 04 37 55 02 74




Michel GODET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer