AccueilCollectivitésLes périphéries sous perfusion métropolitaine

Les périphéries sous perfusion métropolitaine

.

Collectivités Publié le ,

Le constat n’est pas nouveau, le modèle urbain développé depuis plusieurs décennies fait la part belle au développement des grandes villes, devenues des métropoles, vers les périphéries puis les espaces ruraux. La récente analyse de l’Insee Auvergne-Rhône-Alpes sur les Schémas de cohérence territoriale (Scot) confirme cet état de fait et ses conséquences induites : « Des espaces ruraux en perte de vitesse, des territoires autour de Lyon, Genève au Annecy qui bénéficient d’une croissance démographique et économique par leur proximité avec ces grandes aires métropolitaines »… Tandis que les associations d’élus, principalement L’AMRF ou l’APVF, lancent régulièrement des alertes sur le déséquilibre des territoires, issu de ces grandes planifications urbaines, et qui peuvent mettre à mal la démocratie de proximité, l’espoir d’un rééquilibrage pouvait naître avec le numérique et le développement du haut débit, devenu une condition absolue du dynamisme de ces territoires non urbains. Mais le plan Très haut débit (THD) qui prévoit de connecter 80% du territoire ne se finalisera qu’à l’horizon 2022. D’ici là le fossé risque encore de se creuser entre les territoires.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 mai 2022

Journal du28 mai 2022

Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?