AccueilDroitLes palmes académiques pour Me Rinck

Les palmes académiques pour Me Rinck

C'est revêtu de sa toge jaune, attribut des lettres et sciences humaines, que le professeur des universités Alain Mouniotte a remis à Me Jean-Jacques Rinck les insignes de chevalier dans l'Ordre des palmes académiques. Ordre remontant au premier Empire et destiné alors aux membres de l'enseignement de tous les degrés. Devenue par la suite décoration autonome, non plus réservée aux seuls enseignants, et ordre ministériel, les palmes peuvent être décernées aux personnes rendant des services importants à l'Education nationale et au titre des personnalités éminentes apportant une contribution exceptionnelle à l'enrichissement du patrimoine culturel et scientifique et au rayonnement de la langue française. C'est à ce dernier titre que l'avocat Jean-Jacques Rinck, ex-consul honoraire des Philippines, et actuellement du Belarus (autre nom de la Biélorussie) en a été le bénéficiaire. Comme de coutume, Alain Mougniotte, aujourd'hui directeur de l'Ecole supérieure du professorat et de l'éducation de l'académie de Lyon, a retracé par le détail la carrière de l'impétrant, tant dans son activité principale d'avocat, mais aussi dans toutes ses activités connexes, largement au service des autres, qu'ils soient français ou étrangers, mais toujours dans un esprit éducatif, placé sous le triple signe de la générosité, de l'abnégation et du désintéressement. A n'en pas douter, ces palmes sauront briller avec éclat à côté de la Légion d'honneur et du Mérite national, que le récipiendaire possède déjà au grade de chevalier.
Les palmes académiques pour Me Rinck
Photo : Michel GODET - Me Jean-Jacques Rink (à droite) et Alain Mouniotte

Vie juridiqueDroit Publié le ,

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?