AccueilCultureLes indépendants de la culture en mode combat

Les indépendants de la culture en mode combat

Les indépendants de la culture en mode combat

Culture Publié le ,

Touchés par la crise Covid, nombreux sont les indépendants du secteur culturel qui sont menacés de disparition pure et simple. Leur fonctionnement étant incompatible avec la distanciation sociale, ils sont privés de revenus. Ce sont des festivals de musique ou d'arts plastiques, des compagnies de théâtre ou de danse, des cinémas, des cirques, des médias, des bars à musique…

Constitués en associations ou en entreprises, ils sont contraints de supprimer des emplois, ne pourront pas se reconstituer de trésorerie de sitôt et, pour beaucoup, devront arrêter, sans même pouvoir attendre un quelconque redémarrage des spectacles. D'autres seront rachetés par de grands groupes nationaux ou internationaux, de quoi appauvrir la diversité culturelle.

Certains décident de se battre. Ce qui a démarré avec l'Appel des 30 le 11 mars à Lyon, rassemble, début mai, plus de 840 signataires en France, issus de 90 villes.

Relayé par Arty Farty, qui a dû annuler son évènement « Les Nuits sonores », c'est un appel qui se structure en organisation de refondation de la culture indépendante en France et en Europe. Sur le site https://appeldesindependants.fr/, on y détaille un calendrier de combat dès le 1er juin et jusqu'en octobre à Lyon, et à Bruxelles.

Ces acteurs entendent, à travers des « états généraux », constituer « l'espace d'une réflexion commune sur la culture et les médias indépendants, leur fonctionnement, leurs interdépendances, les modalités d'accompagnement de l'action publique et de contractualisation avec le privé, la coopération et les nouveaux paradigmes à inventer, dans une logique d'intelligence collective. »

Le festival de La Chaise-Dieu annulé

Le festival de musique classique de la Chaise-Dieu en Haute-Loire qui devait avoir lieu du 20 au 30 août est annulé. Trop d'incertitudes planent sur cette manifestation, selon les organisateurs. De l'état sanitaire du pays à la fréquentation incertaine, jusqu'à une programmation en septembre, avec encore plus d'incertitude sur la venue du public.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?