AccueilCultureSpectacle vivantLes Illusions perdues de Balzac à voir au Théâtre de la Croix-Rousse

Les Illusions perdues de Balzac à voir au Théâtre de la Croix-Rousse

Du 16 au 26 novembre, le Théâtre des Célestins s'associe au Théâtre de la Croix-Rousse pour l'adaptation du roman Les Illusions perdues de Balzac. L'occasion de (re)découvrir cette oeuvre dans une mise en scène où le genre n'a pas d'importance.
Les Illusions perdues, mise en scène de Pauline Bayle.
© Simon Gosselin - Les Illusions perdues, mise en scène de Pauline Bayle.

CultureSpectacle vivant Publié le ,

Une plongée dans l'oeuvre de Balzac, adaptée à la lueur du XXIe siècle. Voilà ce que propose le Théâtre des Célestins qui reçoit l'adaptation du roman Les Illusions perdues de Balzac, mise en scène par Pauline Bayle, du 16 au 26 novembre. Pour les besoins de la scénographie, cette pièce est jouée au Théâtre de la Croix-Rousse, coréalisateur du projet.

"Un travail sur les grands textes de la littérature"

Après l’Iliade et l’Odyssée, ses deux premières mises en scène, voilà que Pauline Bayle, nouvelle directrice du Théâtre public de Montreuil, se coltine Les Illusions perdues de Balzac, gros pavé de presque 700 pages, et grand classique de la littérature française. Elle poursuit ainsi son "travail sur les grands textes fondateurs de la littérature".

Créée juste avant la crise sanitaire du Covid, cette adaptation du roman de Honoré de Balzac met au plateau six comédiens et comédiennes pour incarner la ribambelle de personnages qui peuplent ce monument littéraire. On y suit le parcours du jeune provincial apprenti poète Lucien Chardon (qui se fait appeler de Rubempré, le nom de sa mère) monté à Paris chercher la gloire et l’argent.

Une adaptation du roman qui fait fi du genre

La metteuse en scène a pris le parti de se concentrer sur la partie centrale du roman, résumant délibérément la première et la troisième partie. Elle a aussi donné le rôle principal à une comédienne, faisant fi du genre en le questionnant, à l’instar d’autres interprètes qui endossent tour à tour des rôles féminins et masculins.

Tout comme elle se focalise sur le texte plutôt que la scénographie, réduite à sa plus simple expression, un plateau nu, des accessoires et des costumes, même si le spectacle est présenté en quadri-frontal, raison pour laquelle il est joué au sein du Théâtre de la Croix-Rousse.

Infos pratiques

Les Illusions perdues, 16 au 26 novembre, à voir au Théâtre de la Croix-Rousse.

Billetterie et renseignements : www.theatredescelestins.com.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?