Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Les entreprises françaises peinent dans leur transformation digitale

Publié le - - Economie

Les entreprises françaises peinent dans leur transformation digitale
© Aurélie Raisin - Patrick Bertrand, directeur général "opérations" d'Holnest

Les entreprises françaises sont à la traîne face à leurs homologues européennes dans leur transformation digitale. Patrick Bertrand, directeur général « opérations » d'Holnest décryptait les enjeux associés à une telle démarche lors d'une web-conférence organisée par The Nuum Factory, l'école du numérique créée par le Medef Auvergne-Rhône-Alpes, le 15 avril.

Classée 15e sur les 28 pays européens (Grande-Bretagne incluse) au niveau de l'indice relatif à l'économie et à la société numériques (Desi) émis par la Commission Européenne, la France vit un paradoxe selon Patrick Bertrand : « Les Français sont davantage prêts que les entreprises en matière de digitalisation. Alors que le Baromètre de la confiance des Français dans le numérique révélait en 2017 que 80 % d'entre eux utilisaient quotidiennement internet, les chiffres 2019 de l'OCDE révèlent que les entreprises françaises ne sont pas encore portées par cette même maturité ».

L'enjeu est pourtant bien vivace tandis que sept entreprises sur dix considèrent aujourd'hui la digitalisation comme une opportunité de valeur ajoutée, seules 48 % ont réellement franchi le cap. A cela, plusieurs raisons évoquées : manque de temps (54 %), manque de financement (49 %), complexité de mise en œuvre (39 %) et manque de formation (36 %).

Au-delà de l'opportunité de valeur ajoutée, Patrick Bertrand insiste sur le moteur de croissance et de performance que constitue la transformation numérique des entreprises. S'appuyant sur le Baromètre Croissance & Digital 2019 d'Ipsos, ce dernier met en exergue que 54 % des entreprises engagées dans la digitalisation ont connu une amélioration de la satisfaction client, que 41 % connaissent une amélioration de la fidélisation des clients et que 37% réussissent à développer de nouveaux services.

Patrick Bertrand apporte aussi une précision sur l'environnement « tech » qui entoure la digitalisation des entreprises, questionnant sur la réalité d'un monde « d'avant » et d'un monde « d'après ». En filigrane, ce dernier explique ce que l'on nomme aujourd'hui par exemple « medetch », « legaltech », « foodtech » ou « fintech » ne sont ni plus ni moins que des domaines d'activité qui sont déployés différemment en utilisant toutes les formidables ressources du numérique. La conjonction de l'innovation portée par les startups et de la transformation numérique des entreprises constituera le moteur de cette « Digital nation » qui est l'objectif essentiel.

Le directeur général d'Holnest synthétise ainsi les enjeux liés à la transformation numérique des entreprises à travers trois composantes et leurs impacts associés : l'automatisation agit sur l'amélioration de l'expérience client, la dématérialisation sur les process opérationnels et la désintermédiation ou réintermédiation sur le business model.




Julien THIBERT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer