AccueilDossiersLes entreprises font leur rentrée… motivées !

DOSSIER Les entreprises font leur rentrée… motivées !

Pass sanitaire, approvisionnement en matière première, recrutement… Les enjeux de la rentrée 2021 sont nombreux pour les entreprises à Lyon et sa région, tandis que la crise sanitaire perdure.
Les entreprises font leur rentrée… motivées !
© Julien Thibert - La Rencontre des entrepreneurs de France s'est tenue du 24 au 26 août sur l'hippodrome de Paris-Longchamp.

Dossiers Publié le ,

Depuis le 19 mai et la réouverture des restaurants, cinémas et commerces, un vent de retour à la normale semble souffler en France malgré la persistance d'un virus toujours plus protéiforme et virulent, freiné sensiblement par une vaccination qui produit somme toute ses effets. Le baromètre du climat des affaires réalisé au début de l'été par l'Insee montrait d'ailleurs que l'espoir avait pris le pas sur l'incertitude.

En cette semaine de rentrée, l'optimisme semble toujours de rigueur, confirmé par un moral au beau fixe des entrepreneurs croisés sur l'hippodrome de Paris-Longchamp, là où se tenait la Rencontre des entrepreneurs de France (24 au 26 août), la REF, organisée par le Medef.

Ces « universités d'été » véritable diapason pré-automnal de la situation économique française tranchaient véritablement avec la précédente édition de la REF, plus anxiogène tandis que le gouvernement présentait un plan de relance inédit de 100 Md €.

Des enjeux sanitaires, d'emploi et d'approvisionnements

Jean-Luc Raunicher, président du Medef Auvergne-Rhône-Alpes, et présent sur la REF 2021 l'atteste : "Contrairement aux prédictions de début de crise, l'économie française a bien résisté. Le mur des faillites n'a pas eu lieu, il n'y a pas eu un million de chômeurs en plus... Mis à part dans les secteurs encore frappés par la crise, l'activité, dans notre région comme dans le reste du pays, a presque retrouvé son niveau d'avant-Covid".

Et ce dernier de préciser : "Il faut dire que les pouvoirs publics (Etat, Région) et les réseaux bancaires ont été au rendez-vous durant ces derniers mois. Et surtout, les entreprises ont montré leur formidable agilité et leur capacité de résilience". 

Le dirigeant haut-savoyard confirme également que l'heure est désormais à la relance. "Il faut mettre un terme au "quoi qu'il en coûte". Bien sûr, il faut réserver le soutien public à ceux qui en ont encore besoin. La mise en œuvre du pass sanitaire complique la reprise dans certains secteurs : centres commerciaux, monde culturel, parcs d'attraction, restauration …, où les premières remontées font état d'une baisse sensible de la fréquentation. Mais c'est un mal nécessaire. Il faut à tout prix éviter un nouveau confinement qui paralyse notre économie et sortir de cette crise sanitaire. Une seule voie à ce jour : la vaccination".

Sur ce sujet, enjeu opérationnel socio-économique sensible, le patronat fait preuve d'une certaine prudence, Geoffroy Roux de Bézieux expliquant : "J'espère que les premiers contrôles feront preuve de souplesse". 

Le président du Medef ayant conscience de la complexe équation entre reprise économique et adhésion totale à la vaccination en entreprise (...) La suite de cet article est réservée à nos abonnés.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?