Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Le Diois en pleine effervescence

le - - Gastronomie / Vins

Le Diois en pleine effervescence

Cette année, la Fédération Nationale des Producteurs et Élaborateurs de Crémant a organisé son 28ème concours à Die. 205 médailles ont été décernées sur les 8 régions de l'appellation française et du Luxembourg.

En France, 12 000 ha de vignobles (1 300 ha au Luxembourg) sont réservés aux crémants. Ce vin effervescent AOC blanc ou rosé, bien connu en Alsace, en Bourgogne et dans le val de Loire est aussi une appellation de Bordeaux, du Jura, du Limoux de Savoie et du Diois. Pour chaque terroir, les raisins sont récoltés à la main et la production élaborée selon la méthode dite « traditionnelle » consistant en une seconde fermentation en bouteille, un élevage sur lies suivi d'un dégorgement, la commercialisation intervenant un an minimum après le tirage.

En 2018, 83 millions de cols ont été vendus, un chiffre en constante progression dans l'Hexagone et à l'international, notamment aux États-Unis.

Après Bordeaux, c'est à Die que plus de 200 membres d'un jury constitué de professionnels (élaborateurs, producteurs, œnologues, cavistes, professionnels de la restauration) ont dégusté 620 échantillons. Résultat : 205 médailles dont 115 d'or, 78 d'argent et 12 de bronze principalement décerné aux crémants d'Alsace et de Bourgogne.

Côté Diois, 5 médailles d'or au palmarès avec en tête de liste la cave coopérative Jaillance et le Domaine Raspail. Une belle récompense pour le plus petit vignoble des 8 appellations du concours (30 ha pour 200 000 cols par an). C'est au pied du Vercors, influencé par la montagne et par un ensoleillement méridional, que se développe le crémant de Die. Certaines parcelles culminent à près de 700 mètres d'altitude, cela en fait l'un des vignobles les plus hauts de France. A l'origine, ce vin blanc brut effervescent était fabriqué à partir du seul cépage clairette blanche, désormais, il s'enrichit d'aligoté et de muscat qui lui confère des arômes de fruits verts. Servit à l'apéritif nature ou en cocktail, il s'accorde parfaitement avec crustacés et poissons et se boit frais entre 8 et 10 °C.

Début 2019, l'AOC crémant de Die a rejoint l'interprofession Inter Rhône dont la mission est de faire découvrir et valoriser toutes les richesses des vignobles de la Vallée du Rhône en France et à l'étranger.

Jaillance, du Diois et au-delà

La cave coopérative Jaillance, à Die, a bâti sa réputation sur l'excellence de sa clairette et ses élégants crémants issus des vignobles du Diois mais aussi de Bordeaux et de la vallée de la Loire.

La maison élabore de délicieux crémants de Die AOC (cépages clairette blanche, aligoté et muscat) dont une cuvée bio caractérisée par des notes florales et de fruits blancs accompagnés d'une touche vanillée. En 2001, la coopérative a racheté la société Brouette dans le Bordelais proposant des crémants AOC de Bordeaux en blanc (cabernet franc et sémillon) aux arômes d'agrumes, d'aubépines et aux notes briochées et en rosé (merlot) aux arômes de fruits rouges. Depuis 2017, la cave a investi dans la Loire avec des blancs principalement élaborés à base de chenin et chardonnay aux notes de fruits à chair blanche et fragrances de noisette et amande.

Châtillon-en-Diois, un vignoble méconnu

Perché sur les contreforts du Vercors, ce terroir compte parmi les plus hauts de France et l'une des plus petites appellations AOC du pays avec 40 ha au total.

Très ancien, ce petit vignoble qui grimpe jusqu'à 600 m d'altitude et s'étend sur 12 communes autour de Châtillon-en-Diois, à la frontière des Alpes et de la Provence vient aussi de rejoindre l'interprofession des vins d'AOC Côtes-du-Rhône et de la vallée du Rhône. Sur ces parcelles, les vignerons portent un soin particulier au travail de la vigne et vendangent à la main. Le climat méditerranéen de Vallée du Rhône marqué par l'influence montagnarde explique un encépagement assez surprenant principalement du Gamay pour des vins rouges légers et fruités (à consommer jeunes) et des rosés frais et friands. À partir de l'aligoté et du chardonnay, les vins blancs secs typés offrent des notes florales délicates.




Sarah FRANCO
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer