AccueilVie juridiqueChiffreLes commissaires aux comptes dans la rue

Les commissaires aux comptes dans la rue

Les commissaires aux comptes devaient se mobiliser le jeudi 17 mai à Lyon et dans toute la France contre la réforme des seuils d'audit obligatoire des entreprises annoncée par le gouvernement.
Les commissaires aux comptes dans la rue

Vie juridiqueChiffre Publié le ,

Une grande manifestation nationale a été organisée simultanément dans 6 villes en France le jeudi 17 mai : à Strasbourg, Toulouse, Nantes, Marseille, Lyon et Paris, où le cortège a défilé devant le ministère de l'économie et des finances. Une pétition contre la proposition de Bruno Le Maire a déjà réuni plus de 30 000 signatures.

A travers la France, les commissaires aux comptes souhaitent alerter les Français sur les conséquences dramatiques du projet du gouvernement sur l'économie toute entière. A Lyon, ce sont les compagnies de Riom, Chambéry, Grenoble et Dijon qui se rassembleront jeudi. Du jour au lendemain, ce sont 153 000 entreprises qui ne verront plus leurs comptes certifiés.

Dans un communiqué, la Compagnie Régionale des Commissaires aux Comptes de Lyon détaille : " Cela conduira à une diminution de la prévention des risques et à une augmentation des défaillances d'entreprises. C'est l'intérêt général et la sécurité financière qui sont mis a mal à un moment où plus de transparence serait souhaitée. C'est aussi un plan social massif que s'apprête à signer le gouvernement : 3500 commissaires aux comptes dans les territoires, 7 000 emplois menacés, de nombreux jeunes endettés pour créer ou reprendre un cabinet, perdront leur activité.

Sans compter les milliers de jeunes qui étudient en filière audit, par exemple dans les villes de Lyon, Clermont-Ferrand et de Grenoble, et dont l'avenir professionnel se voit sacrifié sur l'autel de l'harmonisation européenne. Olivier Arthaud, Président de la Compagnie Régionale des Commissaires aux Comptes de Lyon, déclare : «Si nous manifestons, c'est pour exprimer notre colère et notre inquiétude. Inquiétude car le gouvernement menace la sécurité financière de milliers de PME de notre région qui ne verront plus leurs comptes certifiés.

Et colère car on méconnaît notre mission d'intérêt général. Loin de simplifier la vie des entreprises, cette réforme aboutira à une fragilisation de la confiance nécessaire à la croissance. A tous les commissaires aux comptes, experts-comptables et étudiants de notre région : faisons entendre notre voix. Il n'est pas trop tard pour faire reculer le gouvernement ! »

Olivier Arthaud, président de la Compagnie Régionale des Commissaires aux Comptes de Lyon devait remettre un livre blanc à la cheffe du cabinet du Préfet de Région.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?