AccueilActualitéAgendaLes commerçants lyonnais s’engagent pour la sobriété énergétique

Les commerçants lyonnais s’engagent pour la sobriété énergétique

Mercredi 19 octobre, les représentants d’association de commerçants du 2e et 7e arrondissement de Lyon ont signé une charte de gestes à respecter pour réduire leur consommation d’énergie.
Commerçants de Lyon et représentants de la mairie réunis pour parler économies d'énergie.
© Tout Lyon / Mathilda Ruiz-Yeste - Commerçants de Lyon et représentants de la mairie réunis pour parler économies d'énergie.

ActualitéAgenda Publié le ,

"L’idée c’est de rester sur une charte, peut-être pas parfaite pour tout le monde, mais qui s’applique au plus grand nombre. Les mesures sont assez généralistes, un boulanger peut aussi bien appliquer ça qu’un magasin de vêtements", explique Camille Augey, adjointe à la Ville de Lyon déléguée à l’Emploi, l'économie durable, l'insertion, le commerce et l'artisanat.

Face à l’augmentation des prix de l’énergie dues à la récession post-pandémie et à la guerre en Ukraine, la Ville de Lyon et les commerçants ont décidé de s’engager pour collectivement économiser l’énergie.

La Métropole de Lyon veut "apaiser" la Presqu’île

© Tout Lyon / Mathilda Ruiz-Yeste - Johanna Benedetti signe la charte

Une charte pour réduire la consommation d’énergie et limiter l’impact économique

La charte de sobriété énergétique est une initiative portée la ville de Lyon et les associations des commerçants de la Presqu’île et du 7e arrondissement. "L’augmentation des prix de l’énergie prévue de 15 % va avoir un réel impact sur l’outil productif de nombreux artisans. Si on peut avoir un impact pour faire baisser la facture, c’est quand même dans la logique économique de chaque entreprise de prendre cet engagement", souligne Johanna Benedetti, fondatrice du magasin Les Poupées.

En effet, c’est avant tout dans une volonté de limiter leurs coûts que les commerçants réfléchissent à diminuer leur consommation d’énergie.

Cinq gestes simples pour la sobriété énergétique

Dans la dynamique de la baisse de 10 % de consommation prévue par plan de sobriété énergétique présenté par la Ville le 11 octobre dernier, les commerçants signataires de la charte s’engagent à respecter les cinq gestes suivants :

  • éteindre leurs enseignes et vitrines à partir de 20 h ou dès leur fermeture
  • éteindre leurs panneaux numériques publicitaires
  • mettre le chauffage à 19 degrés et la climatisation à 27 degrés dans les locaux
  • fermer les portes des locaux et magasins pour lorsque le chauffage ou la climatisation sont en marche
  • gérer plus sobrement l’énergie en mettant en place des mesures de moyen et long terme

Si certaines initiatives paraissent évidentes, ces mesures simples peuvent devenir des habitudes, et avoir un impact sur le long terme. "L’impact fixé de moins 10 %, je pense qu’il est réaliste, les commerçants y ont été plutôt favorables", estime Clément Chevalier, directeur de My Presqu’île.

Inciter plutôt qu'obliger les commerçants de la Presqu'île

L’idée de cette charte n’est donc pas d’obliger mais d’amener en douceur, avec des roles model, le plus grand nombre de commerçants vers la sobriété énergétique.

"L’enjeu d’inciter c’est que plus il y aura de commerçants engagés, plus une partie qui serait plus réfractaire pour des questions d’image ou de marketing s’y mettra. Je pense qui les mentalités sont en train de changer, cela va engager une nouvelle façon de penser les éclairages et panneaux lumineux dans l’espace public", commente Johanna Benedetti.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?