Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Les bons chiffres de 2015

Publié le - - Finances

Les bons chiffres de 2015
© : DR - Après la publication des résultats, le titre bioMérieux a gagné près de 10 % en quelques jours

A l'exception de Boiron, pénalisé par le marché russe, la plupart des grandes PME et ETI de la région affichent -bioMérieux, Esker et Sword en tête- des chiffres d'affaires en progression pour 2015.


bioMérieux : + 15,7 %


Après un T4 en hausse de 4 %, à 553 M€, le groupe lyonnais, leader du diagnostic in vitro, clôture l’exercice 2015 sur un chiffre d’affaires de 1,96 Md€, en croissance de 15,7 % (+ 7,1 % à périmètre et taux de change constants). Pour 2016, bioMérieux vise une croissance comprise entre 6 et 8 %.


Boiron : - 0,3 %


La Russie plombe l’activité du laboratoire lyonnais, spécialiste de l’homéopathie qui affiche un chiffre d’affaires de 164,2 M€, en retrait de 6,7 % pour la 4ème trimestre 2015. Sur l’ensemble de l’exercice, la facturation s’affiche à 607,8 M€, en repli de 0,3 % (- 5 % à taux constant). En France le chiffre d’affaires progresse de 5,2 % (-1,9 % en constant) tandis qu’en Amérique du nord il bondit de 20,9 % (+ 3,8 % en constant)

GL Events : + 0,3 %

Avec un chiffre d’affaires de 942,5 M€, le groupe lyonnais spécialisé dans l’événementiel affiche une croissance de 0,3 % (+ 0,9 % à change constant). Au T4, l’activité a fléchi de 2,2 % (- 0,4 % à change constant), à 270,6 M€. Olivier Ginon explique cette stabilité par une année record en 2014, la récession au Brésil et un impact de change négatif de 17 M€.

April : + 4,1 %

Le groupe de courtage lyonnais dévoile un chiffre d’affaires annuel de 798 M€, en hausse de 4,1 % (+ 4,6 %à taux de change et périmètre constant). Les commissions de courtage reculent de 2,2 % à 302,9 M€, en revanche les primes progressent de 9,3 %, à 202,8 M€. La branche Dommages renoue avec la croissance (3 %), à 172,7 M€

Cegid : + 5,7 %

Après un 4è trimestre en hausse de 7,4 % (+ 1,9 % à périmètre constant), à 75,9 M€, le groupe de Jean-Michel Aulas clôture 2015 sur un chiffre d’affaires de 281,8 M€, en progression de 5,7 % (+ 4,1 % à périmètre constant). Le segment Edition croît de de 5,6 % (3,8 % à périmètre constant), les services Cloud de 31,7 % (28 % à périmètre constant). L'excédent brut d'exploitation (EBE) devrait atteindre 27 % du chiffre d'affaires consolidé, légèrement supérieur à celui de 2014.

Sword : + 22,5 %


La société de services informatiques réalise un excellent 4ème trimestre, générant un Ebitda de 5,8 M€, en hausse de 18,4%. Le chiffre d'affaires a grimpé de 18% à 36 M€ (+ 20,4 % à périmètre constant). Sur l'année, l'Ebitda s’affiche à 21,6 M€ (+ 14,3 %). Sword enregistre un chiffre d’affaires de 137,6 M€, en croissance organique à périmètre constant de 22,5%. Hors effets de change, la croissance organique s'est établie à 15,1. Le groupe prévoit une croissance organique 2016 à taux de change constant de 15% avec une marge d'Ebitda de 15%.

Esker : + 27 %

Après un T4 en forte hausse (+ 23 %), le groupe lyonnais spécialisé dans la dématérialisation de documents, affiche un chiffre d’affaires annuel de 58,5 M€, en croissance de 27 % (+ 13 % à taux de change et périmètre constants). Avec une trésorerie nette de 11,6 M€, Esker estime disposer de « l'autonomie financière nécessaire à la poursuite de sa stratégie combinant croissance organique et acquisitions ». Le groupe annonce une croissance à deux chiffres pour 2016.

Serge Ferrari : + 4,3 %


Le spécialiste des matériaux composites souples innovants publie un chiffre d’affaires de 34,5 M€ pour le T4, soit une hausse de 3,5 %. Sur l’ensemble de l’exercice, la facturation de Serge Ferrari ressort à 148,3 M€, en augmentation de 4,3 %.

Résultats trimestriels

Prismaflex : + 21,5 %

Au titre du 3ème trimestre de son exercice, le fabricant lyonnais de panneaux d’affichage accroit ses ventes de 21,5%, à environ 13,4 M€. L'activité « impressions » progresse de 7,6% à 7,6 millions d'euros, la division « cadres » de 49 %, à 5,8 M€. Sur 9 mois, le chiffre d’affaires ressort à 38,8 M€, en hausse de 6,4 %

Capelli : + 51 %

Le promoteur et aménageur lyonnais de maisons individuelles a réalisé au 3e trimestre un chiffre d’affaires de 17,5 M€, en progression de 51%. Sur 9 mois, Capelli enregistre une croissance de 38,5%, à 47,8 M€






Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer