Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Enchères : Les « Amoureux de la peinture » à Lyon Presqu'île

le - - Enchères

Enchères : Les « Amoureux de la peinture » à Lyon Presqu'île
Huile sur toile de Théodore Lévigne, estimée 2 500 / 3 000 euros

Rendez-vous le jeudi 24 mai à 18 h chez Bremens et Belleville pour la 9e grande vente des « Amoureux de la peinture ». Au catalogue : des tableaux, rien que des tableaux, pour tous les goûts et tous les budgets.

L'événement est un classique à Lyon que tous les amateurs de peinture connaissent bien. C'est en effet une vente récurrente consacrée exclusivement à des tableaux, peut-être moins prestigieux en matière de signatures mais en tous les cas accessibles d'un point de vue économique à tous.

Si dans la partie haute des estimations, on retient cette Arrivée de la diligence de Saint-Bonnet devant l'auberge Laroche par temps de neige, une huile sur toile de Théodore Lévigne (1848-1912) dans un très beau cadre en noyer estimée 2 500 / 3 000 €, l'attention est tout autant attirée par ce Petit port en Italie, une autre huile sur toile cette fois par Jean Galland (1880-1958) pour laquelle on attend 300 à 500 €.

Parmi les 200 tableaux exposés, à noter encore une partie de l'atelier du peintre lyonnais Jean Thevenon dont les estimations varient de 30 à 300 €, mais aussi un remarquable ensemble d'artistes viennois dont Henry Saurat mais également Michel Camacho, authentique artiste singulier qui réalisait ses tableaux en mosaïque de timbres-poste.

Pour les inconditionnels enfin, Damien Voutay, expert lors de cette vente, met l'accent sur quatre tableaux rares des années 40 par Jean Couty (1907-1991). On retient donc Maisons en bord de Saône, 1941 et Rive gauche de la Saône face à Saint-Rambert, tous deux estimés 800 / 1 200 € ; mais également La Saône en hiver et Villa des bords de Saône, attendus pour leur part entre 600 et 800 €.

Bremens & Belleville, jeudi 24 mai à 18 h - Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.interencheres.com

Dessins et tableaux anciens chez Artenchères

Beau catalogue également toujours le 24 mai mais cette fois à 17 h chez Artenchères, sous le marteau de Maîtres Michel Rambert et Agnès Savart. Sur les cimaises, on retient cette Scène de liesse à côté de l'isba, huile sur toile d'Isidore Patrois (1815-1884) estimée 2 000 / 4 000 € ; mais également ce plaisant tableau de Claude Verlinde (1927) intitulé Les Gourmands pour lequel on attend 2 000 à 3 000 €, et pour une estimation identique ce Paysage d'Auguste Chabaud (1882-1955), en huile cette fois sur carton.

"Scène de liesse à côté de l'isba", huile sur toile d'Isidore Patrois estimée 2 000 / 4 000 €

A noter enfin dans cette vente, une encre et aquarelle de Jean-Jacques de Boissieu (1736-1810) intitulée Rivière animée, estimée également entre 2 000 et 3 000 € mais qui sera vendue au tarif judiciaire, soit sans prix de réserve et avec des frais réduits pour l'acheteur.

Artenchères, jeudi 24 mai à 17 h - Catalogue complet et horaires d'exposition sur www.artencheres.fr

Militaria à l'hôtel d'Ainay

Militaria à l'Hôtel d'Ainay

Sabre au clair à l'hôtel d'Ainay le jeudi 24 mai, avec une vente exclusivement consacrée au militaria et plus particulièrement aux sabres réglementaires. Parmi les modèles, on retient un magnifique sabre d'officier chasseur à cheval datant de la fin du XVIIIe siècle / Ier Empire, à lame damas Klingenthal gravée d'attributs militaires et feuillages, estimé 2 000 / 3 000 € ; mais aussi et pour la même estimation, un sabre modèle officier de grenadier de la Vieille Garde Impériale de l'Empereur Napoléon, à lame décorée d'aigles couronnés, N et autres feuillages.

Conan Auction, jeudi 24 mai à 10 h - Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.conanauction.fr

Adjugés !

24 000 € ! C'est la très belle adjudication (hors frais) prononcée par Maître Cécile Conan-Fillatre le jeudi 3 mai pour une Grande troïka d'hiver (photo ci-dessous), groupe en bronze à patine brune nuancée par Eugène Alexandrovitch Lanceray (1848-1886), initialement estimé entre 10 000 et 12 000 €.

Dans la même vente, un très beau Torse de femme, sculpture taille directe en ébène de Cuba, doublait son estimation à 300 / 500 € pour être adjugé 1 000 € ; tout comme ce flacon d'Emile Gallé en cristal légèrement fumé adjugé au marteau 3 800 €. Claudius Linossier confirmait pour sa part sa côte maintenue à la hausse avec les 10 000 € portés par un acquéreur sur un vase de forme conique en dinanderie à décor de bandes triangulaires ; tandis qu'un grand plat rond à décor rayonnant du même dinandier était enlevé à 1 800 €, toujours hors frais.




Philippe JAYET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide