Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Enchères : Les « Amoureux de la peinture » à Lyon Presqu'île

le - - Enchères

Enchères : Les « Amoureux de la peinture » à Lyon Presqu'île
Huile sur toile de Théodore Lévigne, estimée 2 500 / 3 000 euros

Rendez-vous le jeudi 24 mai à 18 h chez Bremens et Belleville pour la 9e grande vente des « Amoureux de la peinture ». Au catalogue : des tableaux, rien que des tableaux, pour tous les goûts et tous les budgets.

L'événement est un classique à Lyon que tous les amateurs de peinture connaissent bien. C'est en effet une vente récurrente consacrée exclusivement à des tableaux, peut-être moins prestigieux en matière de signatures mais en tous les cas accessibles d'un point de vue économique à tous.

Si dans la partie haute des estimations, on retient cette Arrivée de la diligence de Saint-Bonnet devant l'auberge Laroche par temps de neige, une huile sur toile de Théodore Lévigne (1848-1912) dans un très beau cadre en noyer estimée 2 500 / 3 000 €, l'attention est tout autant attirée par ce Petit port en Italie, une autre huile sur toile cette fois par Jean Galland (1880-1958) pour laquelle on attend 300 à 500 €.

Parmi les 200 tableaux exposés, à noter encore une partie de l'atelier du peintre lyonnais Jean Thevenon dont les estimations varient de 30 à 300 €, mais aussi un remarquable ensemble d'artistes viennois dont Henry Saurat mais également Michel Camacho, authentique artiste singulier qui réalisait ses tableaux en mosaïque de timbres-poste.

Pour les inconditionnels enfin, Damien Voutay, expert lors de cette vente, met l'accent sur quatre tableaux rares des années 40 par Jean Couty (1907-1991). On retient donc Maisons en bord de Saône, 1941 et Rive gauche de la Saône face à Saint-Rambert, tous deux estimés 800 / 1 200 € ; mais également La Saône en hiver et Villa des bords de Saône, attendus pour leur part entre 600 et 800 €.

Bremens & Belleville, jeudi 24 mai à 18 h - Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.interencheres.com

Dessins et tableaux anciens chez Artenchères

Beau catalogue également toujours le 24 mai mais cette fois à 17 h chez Artenchères, sous le marteau de Maîtres Michel Rambert et Agnès Savart. Sur les cimaises, on retient cette Scène de liesse à côté de l'isba, huile sur toile d'Isidore Patrois (1815-1884) estimée 2 000 / 4 000 € ; mais également ce plaisant tableau de Claude Verlinde (1927) intitulé Les Gourmands pour lequel on attend 2 000 à 3 000 €, et pour une estimation identique ce Paysage d'Auguste Chabaud (1882-1955), en huile cette fois sur carton.

"Scène de liesse à côté de l'isba", huile sur toile d'Isidore Patrois estimée 2 000 / 4 000 €

A noter enfin dans cette vente, une encre et aquarelle de Jean-Jacques de Boissieu (1736-1810) intitulée Rivière animée, estimée également entre 2 000 et 3 000 € mais qui sera vendue au tarif judiciaire, soit sans prix de réserve et avec des frais réduits pour l'acheteur.

Artenchères, jeudi 24 mai à 17 h - Catalogue complet et horaires d'exposition sur www.artencheres.fr

Militaria à l'hôtel d'Ainay

Militaria à l'Hôtel d'Ainay

Sabre au clair à l'hôtel d'Ainay le jeudi 24 mai, avec une vente exclusivement consacrée au militaria et plus particulièrement aux sabres réglementaires. Parmi les modèles, on retient un magnifique sabre d'officier chasseur à cheval datant de la fin du XVIIIe siècle / Ier Empire, à lame damas Klingenthal gravée d'attributs militaires et feuillages, estimé 2 000 / 3 000 € ; mais aussi et pour la même estimation, un sabre modèle officier de grenadier de la Vieille Garde Impériale de l'Empereur Napoléon, à lame décorée d'aigles couronnés, N et autres feuillages.

Conan Auction, jeudi 24 mai à 10 h - Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.conanauction.fr

Adjugés !

24 000 € ! C'est la très belle adjudication (hors frais) prononcée par Maître Cécile Conan-Fillatre le jeudi 3 mai pour une Grande troïka d'hiver (photo ci-dessous), groupe en bronze à patine brune nuancée par Eugène Alexandrovitch Lanceray (1848-1886), initialement estimé entre 10 000 et 12 000 €.

Dans la même vente, un très beau Torse de femme, sculpture taille directe en ébène de Cuba, doublait son estimation à 300 / 500 € pour être adjugé 1 000 € ; tout comme ce flacon d'Emile Gallé en cristal légèrement fumé adjugé au marteau 3 800 €. Claudius Linossier confirmait pour sa part sa côte maintenue à la hausse avec les 10 000 € portés par un acquéreur sur un vase de forme conique en dinanderie à décor de bandes triangulaires ; tandis qu'un grand plat rond à décor rayonnant du même dinandier était enlevé à 1 800 €, toujours hors frais.




Philippe JAYET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer