AccueilSantéLes 6 commandements pour les parents d'un jeune sportif

Les 6 commandements pour les parents d'un jeune sportif

.
Les 6 commandements pour les parents d'un jeune sportif
PHOVOIR

Art de vivreSanté Publié le ,

Vous êtes son parent, pas son entraîneur. Laissez les critiques négatives à celui dont c'est le travail. Limitez-vous aux encouragements. Contrôlez vos émotions sur le bord du terrain. N'oubliez jamais que c'est votre comportement qui rendra la compétition bonne ou mauvaise pour votre enfant.

Avant d'être une compétition, le sport est avant tout un loisir. Acceptez que votre petit fasse des erreurs. Qu'il gagne ou qu'il perde, montrez-lui que vous êtes fier.

Dans le même ordre d'idée, apprenez-lui à gagner et à perdre. Cela signifie triompher humblement en respectant l'adversaire. Et s'il doit chuter, apprenez-lui à le faire sans honte ni colère. De votre côté, ne glorifiez pas excessivement la victoire et ne dramatisez pas la défaite.

Ne fixez pas des objectifs trop élevés en lui imposant des séances d'entraînement supplémentaire.

Ne culpabilisez pas votre enfant sur les efforts que vous faites pour lui. N'ajoutez pas de pression à celle du match en lui faisant prendre conscience à quel point vous vous investissez en temps et en argent pour lui.

Si ce n'est plus amusant, c'est que quelque chose ne va pas. Encore une fois, le sport est un divertissement. N'hésitez pas à le questionner. S'entend-il avec ses camarades ? Avec son entraîneur ? Un sport qui rend triste n'apporte rien de positif à un enfant. Ne le forcez pas à continuer s'il veut vraiment arrêter.

Bien choisir son bain de bouche

Un bain de bouche, c'est pour quoi faire ? Il peut en fait avoir plusieurs indications : pour rafraîchir l'haleine pour réduire la plaque dentaire,pour lutter contre le tartre…

Ceux vendus en supermarché sont d'usage fréquent. Ce sont de bons compléments au brossage. Ils offrent une sensation supplémentaire de fraîcheur. Ils sont par ailleurs faiblement concentrés en agents antiseptiques. Leur utilisation quotidienne ne pose donc aucun problème. Côté vertus, Ils réduisent donc le développement et l'adhésion de la plaque sur les dents. Mais ils ne font que retarder son apparition. Ceux qui contiennent du fluor aide à prévenir ou à réduire le risque de carie.

Quant aux produits thérapeutiques vendus en pharmacie, ce sont de bons antiseptiques, ils accélèrent la cicatrisation. Mais ils ne doivent être utilisés que ponctuellement,dans unplan de traitement d'une gingivite ou d'une parodontite par exemple. Un usage trop fréquent conduirait en somme au déséquilibre de la flore buccale. Alors avant de choisir, demandez conseil à votre dentiste ou à votre pharmacien.

Le topinambour au goût du jour !

Egalement appelé artichaut de Jérusalem, le topinambour est une plante vivace de la famille des astéracées. Il s'apprécie en salade (cru, râpé, en lamelles…), en purée, en forme de frites ou poêlé au beurre. Sa saveur est à la croisée du salsifis et de l'artichaut. Ce tubercule se marie très bien avec les viandes blanches ou encore des pâtes ou du riz lorsqu'il rissole dans la poêle.

Le topinambour constitue une précieuse source de vitamine A, B3 et C. La vitamine A participe à la santé oculaire, de la peau et des muqueuses. La vitamine B3 contribue à l'oxygénation et à la détoxification des cellules. Enfin, la vitamine C ralentit le vieillissement cellulaire et s'avère indispensable pour booster le système immunitaire.

Attention, les fibres contenues dans le topinambour stimulent la motilité des intestins. Il est donc déconseillé aux personnes souffrant du syndrome de l'intestin irritable.

Source : Destination Santé

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?