AccueilEconomieEntreprise de la semaineLenoir Métallerie, la diversification pour durer

Lenoir Métallerie, la diversification pour durer

Lenoir Métallerie, la diversification pour durer
Photo DR - Réalisation Lenoir Métallerie dans le tertiaire

EconomieEntreprise de la semaine Publié le ,

Peu d’entreprises industrielles peuvent s’enorgueillir d’une histoire à cheval sur trois siècles. Le Villeurbannais Didier Lenoir, à la tête de Lenoir Métallerie et de Lenoir Services, est de ceux-là. « Lenoir Métallerie a vu le jour en 1894. C’est mon arrière-grand-père qui a créé la société », explique-t-il. Une longue histoire, qui a permis à l’entreprise d’élargir progressivement ses compétences et d’intervenir sur des marchés qui se sont diversifiés au fil du temps.
« Chez nous, cela s’est notamment traduit par la création de Lenoir Services, en 1990, détaille le descendant du fondateur. Aujourd’hui, la combinaison des savoir-faire des deux sociétés est un véritable plus pour aborder certains chantiers, comme celui du Grand Stade par exemple. C’est un véritable critère de différenciation. » Et un outil de croissance pour ce petit groupe qui réalise aujourd’hui quelque 32 M€ de chiffre d’affaires (20 M€ pour Lenoir Métallerie et 12 M€ pour Lenoir Services) et qui emploie 160 personnes.
Concrètement, Lenoir Métallerie réalise tous les ouvrages en métal et en verre pour le bâtiment : escaliers, rampes, garde-corps, façades vitrées… « En revanche, cela ne comprend pas les charpentes métalliques », précise-t-il. Dans le même temps, Lenoir Services intervient sur les problématiques d’enseigne, d’éclairage et de signalétique. « Ainsi sur le chantier du Parc Olympique Lyonnais, nous avons réalisé les façades, l’ensemble des portes, des garde-corps, mais aussi la signalétique directionnelle, à l’intérieur comme à l’extérieur. Par ailleurs, nous sommes également en charge du Fan Wall, cet ensemble de 26 panneaux lumineux rétro-éclairés de 4 mètres par 3, avec les noms des supporters. »
Fort de ces savoir-faire complémentaires, le groupe Lenoir est parvenu à s’imposer sur des marchés emblématiques et chez des clients prestigieux. Ainsi, Didier Lenoir se réjouit d’avoir signé une affaire importante en remportant le marché de remplacement de la signalétique billetterie de la RATP. Avant de rappeler avec fierté : « Nous sommes également devenus fournisseur mondial du groupe Hermès, pour qui nous réalisons les enseignes et les carrés lumineux. C’est une véritable reconnaissance de notre savoir-faire, qui nous amène à travailler à l’international, puisque nous habillons aussi bien les boutiques de l’Hexagone que celles implantées aux Etats-Unis, en Chine... »


Didier Lenoir : « Nous positionner sur des marchés de niche »

Qu’est-ce qui vous a poussé à attaquer le marché du luxe, alors que vous êtes historiquement un partenaire de l’industrie et du tertiaire ?

Les marchés sur lesquels nous intervenons traditionnellement sont devenus beaucoup plus complexes au fil du temps. Nous réalisons encore aujourd’hui près de 80 % de notre chiffre d’affaires avec l’immobilier tertiaire, où la concurrence est terrible. Pour nous différencier de nos confrères, nous essayons donc de nous positionner sur des marchés de niche. Le luxe en est un, où nous avons déjà fait nos preuves dans l’agencement et la décoration de belles boutiques ou d’hôtels de prestige, et je pense que nous pouvons encore gagner des parts de marché.

En quoi votre activité dans le tertiaire est-elle plus compliquée que par le passé ?

Nous devons faire face à de nouvelles normes qui sont venues modifier ce marché en profondeur. Notre métier est notamment très fortement impacté par les contraintes structurelles, thermiques et acoustiques qui sont nées de ces nouvelles normes. Cela ne nous exclut aucunement du circuit, mais cela nécessite des changements importants. Il y a cependant des opportunités à saisir. Ainsi, nous intégrons les vitrages qui contribuent fortement aux performances énergétiques. Nous installons des brise-soleil, des double-peau, des stores… le tout fabriqué sur notre site de Villeurbanne.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?