Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

LeLED développe le phygital dans l'immobilier

le - - Entreprise de la semaine

LeLED développe le phygital dans l'immobilier
DR - Le potentiel acquéreur peut évoluer en toute autonomie ou solliciter l'accompagnement d'un conseiller via Skype.

L'entreprise lyonnaise propose une nouvelle forme de bulles de vente 100 % connecté pour faciliter le premier pas des potentiels acquéreurs vers les promoteurs.

« La commercialisation de biens neufs passe par deux canaux de distribution : la vente directe avec les bulles installées à proximité des programmes et la vente par l'intermédiaire de prescripteurs comme les banques et les gestionnaires de patrimoine. Aujourd'hui, les acheteurs potentiels initient leurs recherches sur Internet et il est très difficile pour les vendeurs d'identifier les prospects à cause d'un problème de qualification. Les clients indiquent de fausses informations dans le formulaire de contact permettant de télécharger la plaquette du programme. La vente externalisée se développe fortement, mais pour rémunérer les intermédiaires, les promoteurs doivent augmenter les prix de vente ou réduire leur marge », expose Nicolas Elie. Fort de ce constat et de 30 ans d'expérience dans la promotion immobilière, il a imaginé un nouveau parcours d'informations et de vente et s'est associé à Gilles Bail, gérant de l'Atelier Gilles Bail spécialisé dans la signalétique, le mobilier urbain, la conception de stands. Ensemble, ils ont créé un espace de vente phygital dédié à l'immobilier.

« Les lieux physiques et Internet sont deux mondes qui s'affrontent. Nous avons choisi de les réconcilier et de réunir les espaces physiques et le digital grâce au phygital », explique Nicolas Elie. De l'extérieur, LeLED ressemble à un container équipé de deux écrans qui diffusent des vidéos de programmes immobiliers. A l'intérieur, l'espace de 9 m2 est là encore équipé d'outils numériques avec un grand écran et une tablette tactile. Mais LeLED est surtout bardé de technologies d'intelligence artificielle pour aider le client dans ses recherches. « LeLED permet au client de ne pas « affronter » de suite un commercial s'il n'est qu'à la phase de réflexion. Le prospect a accès à l'ensemble des programmes d'un promoteur et identifie les biens en fonction de ses besoins comme la surface du logement, la géolocalisation, son profil utilisateur ou investisseur… », détaille le co-fondateur de LeLED. Des vidéos des projets, des simulations sur la capacité d'emprunt ou les réductions d'impôts, des fiches explicatives sur le prêt à taux zéro ou le dispositif Pinel rendent l'expérience encore plus intéressante.

Avec cet outil, le vendeur devient un conseiller qui peut être sollicité pour une découverte accompagnée, par Skype, à l'intérieur de l'espace digital ou pour un rendez-vous ultérieur. L'entrée dans LeLED nécessite de se connecter à une application « brandée » pour un promoteur et d'indiquer ses coordonnées qui sont vérifiées : un sms et un mail sont envoyés avec le digicode d'accès. Le fichier prospects est ainsi qualifié pour de futurs contacts. Mobile et transportable, LeLED peut être déplacé selon les stades de commercialisation des résidences et peut servir de support de communication événementielle. Le dispositif a été présenté au MIPIM Proptech début juillet à Paris.

Nicolas Elie, co-fondateur de LeLED : « 150 espaces digitaux sur le marché d'ici trois ans »

Quel modèle avez-vous choisi pour la commercialisation ?

LeLED sera disponible à la location au tarif de 2 600 €/mois avec un premier loyer majoré à 5 000 € pour un engagement de 24 mois. Toutes les évolutions R&D seront intégrées sans surcoût pendant la durée du contrat. La constitution de la société LeLED est en cours. Nous prévoyons de mettre sur le marché français 150 espaces digitaux dans les trois ans. En 2022, nous tablons sur un chiffre d'affaires de 2,6 M€ et un résultat net de 200 000 €. Nous installerons un premier espace digital très bientôt pour le promoteur Miprom.

Où fabriquez-vous LeLED ?

La fabrication est 100 % française et même régionale à 90 %. La fabrication du module est sous-traitée à un spécialiste de l'aluminium et l'aménagement intérieur est réalisé par l'Atelier Gilles Bail. Nous avons une capacité d production de 5 modules par mois. Pour le développement de l'application, nous avons travaillé en partenariat avec Dynamic View.

Quelles sont les nouveautés envisagées ?

Nous allons lancer un deuxième modèle d'une superficie de 15 m2 qui permettra d'accueillir un conseiller immobilier et deviendra autonome en son absence. Nous envisageons également l'extension de l'application aux immeubles de bureau. Un espace digital dédié aux municipalités pour présenter les grands projets urbains aux résidents et proposer un nouveau mobilier urbain au service de la ville et de ses habitants est aussi à l'étude.




Severine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer