AccueilVie juridiqueTribunauxLe tribunal judiciaire de Lyon s’ouvre sur la cité

Le tribunal judiciaire de Lyon s’ouvre sur la cité

Le conseil de juridiction du TJ de Lyon qui a eu lieu le 11 mars est le point de départ d’une vaste opération d’ouverture du tribunal vers les élus et les citoyens lyonnais.
Partage d'expériences entre élus et magistrats à l'occasion des conseils de juridiction
© JT - Partage d'expériences entre élus et magistrats à l'occasion des conseils de juridiction

Vie juridiqueTribunaux Publié le ,

Si le Code de l’organisation judiciaire prévoit l’organisation d’un conseil de juridiction par les tribunaux judiciaires, tous les ans, celui de Lyon se veut différenciant. "Nous avons souhaité organiser un vrai conseil de juridiction avec le procureur de la République (Nicolas Jacquet, Ndlr) et la directrice des services des greffes (Christelle Marot, Ndlr) avec l’idée que l’ensemble de la juridiction soit associé à cet évènement", explique Michael Janas, président du TJ de Lyon.

Pour rappel, le conseil de juridiction, co-présidé par le président du tribunal judiciaire et le procureur de la République, se veut un lieu d'échanges et de communication entre la juridiction et la cité. Il se réunit donc au moins une fois par an.

Le 9 mars, la vingtaine d’élus (députés, sénateurs et maires de l’agglomération lyonnaise) conviés, ont pu découvrir pendant une demi-journée, plusieurs services du tribunal judiciaire comme celui des affaires familiales ou celui de la section du Parquet.

Tribunal judiciaire de Lyon : "Donner aux Lyonnais la justice qu'ils méritent"

"Nous avons la conviction que nous n’expliquons pas assez ce que l’on fait au sein du tribunal car nous n’avons pas le temps de le faire mais nous le faisons dorénavant. Nous considérons que la justice est un bien commun et qu’il faut la partager pour montrer à la fois nos contraintes mais aussi qu’il s’agit d’une ruche avec énormément de décisions prises et qui bouleversent la vie des gens. Il s’agit surtout de montrer de quelle manière sont prises ces décisions. C’est un chemin", précise Michael Janas.

Tribunal judiciaire de Lyon : des séances d'immersion programmées

Pour aller plus loin, des sessions d’immersion plus longues sont d’ores et déjà programmées avec certains élus. De plus, le TJ de Lyon innove avec la parution trimestrielle d’une « Lettre à la cité » qui s’adresse aux Lyonnais et distribuées via les élus et partenaires de la juridiction.

"Les attentes sont fortes de la part de nos concitoyens sur le fonctionnement de la justice. Par cette lettre, nous souhaitons rapprocher la juridiction des habitants en traitant de thématiques comme l’accès au droit, l’aide aux victimes ou encore la justice pénal et civile de proximité", complète Nicolas Jacquet.

Dans cette voie, le président du tribunal judiciaire et le procureur de la République participent aussi à certains comités de pilotages organisés au sein des maisons de justice et du droit (structures assurant une présence judiciaire gratuite de proximité) et prévoient même de participer à des rencontres avec les habitants, notamment à travers des comités de riverains.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?